• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572450
  • Witold Lutoslawski

    Dernier Concert

En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572450 0747313245079 - 1 CD 75:38 - DDD - Enregistré en "live" le 24 octobre 1993 au Premiere Dance Theatre à Toronto - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 28 octobre 2010
Date parution numérique : 5 octobre 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Witold Lutosławski (1913-1994)

Partita (version pour violon & orchestre)
Interlude
Chain 2
Chantefleurs et Chantefables (textes de Robert Desnos [1900-1945])
N° 1. La Belle-de-nuit - N° 2. La Sauterelle - N° 3. La Véronique - N° 4. L’Eglantine, l’aubépine et la glycine - N° 5. La Tortue - N° 6. La Rose - N° 7. L’Alligator - N° 8. L’Angélique - N° 9. Le Papillon
Chain 1

Valdine Anderson, soprano
Fujiko Imajishi, violon
New Music Concerts Ensemble
Direction Witold Lutosławski

nregistré le 24 octobre 1993, c’est là l’ultime concert public de Lutosławski, qui devait s’éteindre quatre mois plus tard. Compositeur perpétuellement moderne, il n’adhéra pourtant jamais à l’avant-garde darmstadtienne de Boulez et Stockhausen, non pas parce qu’il n’y aurait pas eu accès du fond de la Pologne stalinienne, mais par choix musical délibéré.

La Partita, initialement conçue pour violon et piano et 1984, est ici présentée dans sa seconde version de 1988, pour violon et orchestre : la grande maturité donc, ainsi d’ailleurs que pour Chain 1 et Chain 2, des pièces dont le principe est celui du « tuilage » des événements : un instrument ou un groupe instrumental joue son passage, puis avant qu’il ait terminé, un second épisode débute, et ainsi de suite. Le principe avait déjà été utilisé dans le Concerto pour orchestre, écrit peu après la Seconde guerre : une certaine dose d’aléatoire contrôlé, s’inscrivant dans un cadre tout à fait rigoureux. L’Interlude, suggéré ultérieurement par Paul Sacher, sert de pont entre les deux chaînes : on obtient donc un triptyque. Enfin, Chantefleurs et chantefables de 1991 met en musique des textes de Desnos, chantés en français. De géniales mélodies avec orchestre que l’on aimerait entendre bien plus souvent en concert !
 

Votre compte