• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570554
  • Benjamin Godard

    Concertos pour violon & Scènes Poétiques

4 étoiles du Monde de la Musique
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570554 0747313055470 - 1 CD Slipcase : 66:03 - DDD - Enregistré en juin 2007 à La Maison des Arts de Kosice en Slovaquie - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 28 février 2008
Date parution numérique : 25 mars 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Benjamin Godard (1849-1895)

Concerto pour violon & orchestre n° 2 en sol mineur, op. 131
Concerto romantique pour violon & orchestre, op. 35
Scènes poétiques pour orchestre, op. 46


Chloë Hanslip, violon
Orchestre Philharmonique d'Etat Slovaque de Kosice
Direction Kirk Trevor

ertes, on ne peut pas dire que Benjamin Godard fut jamais un grand révolutionnaire ; sa musique s’inscrit aisément dans le romantisme traditionnel, dans le sillage d’un Schumann ou d’un Mendelssohn à la française. Mais est-ce une raison pour le réduire à jamais à la « Berceuse » de Jocelyn… ? Car si l’on n’hésite pas à jouer et enregistrer Vieuxtemps, Saint-Saëns, Paganini, Auber, Cherubini, Delibes, Méhul, le nom de Godard semble avoir été relégué bien à tort parmi les musiciens superflus.
    Car les présentes œuvres pour violon et orchestre, outre leur bien agréable conduite mélodique et thématique, leur aisance et leur virtuosité raisonnée (Godard était, à la base, violoniste, et semble-t-il, un instrumentiste assez prodigieux) font preuve d’une orchestration d’une grande finesse, dans la veine de Vieuxtemps qui fut d’ailleurs son professeur. On a reproché à Godard d’écrire vite et beaucoup, « donc » superficiellement. C’est tout simplement qu’il était doué.
 

    Chloë, née à Guildford dans le Surrey, joue du violon depuis qu'elle a deux ans. À l'âge de quatre ans elle se produisait déjà en solo à la Salle Purcell. À l'âge de cinq ans, elle joua devant Yehudi Menuhin et par la suite, sur son invitation, a étudié avec Natasha Boïarskaïa à l'École Yehudi Menuhin. Dès l'âge de dix ans, elle jouait sur les grandes scènes de concert partout en Europe et Amérique du Nord, y compris Carnegie Hall à New York et le Royal Albert Hall à Londres.

    En 1995, elle a commencé des études en Allemagne avec le professeur Zakhar Bron, le maître de Maxim Vengerov et Vadim Repin. En plus de ses leçons avec le professeur Bron, Chloë a pris part à des master-classes et a reçu des conseils de Shlomo Mintz, Ida Haendel, Salvatore Accardo, Ruggiero Ricci et Maxim Vengerov.

    En 1997 Chloë a été présenté dans un documentaire pour la télévision allemande, avec le professeur Igor Oïstrakh et Zakhar Bron. Elle a également été en vedette dans le documentaire de la BBC "Can You Make A Genius ?" projeté en 2001 sur BBC1 et a joué l'enfant prodige violoniste aux côtés de la violoniste Ralph Fiennes et Liv Tyler dans le film Onegin.

    Elle fut le plus jeune artiste à jamais avoir été signé à 13 ans par la Warner Classics UK. Son premier album, enregistré avec le London Symphony Orchestra dirigé par Paul Mann, fut publié en septembre 2001 avec un grand succès critique. Son deuxième CD, un enregistrement des Concertos 1 & 3 de Bruch avec le London Symphony Orchestra sous la direction de Martyn Brabbins, a été publié en 2002.

    Chloë a reçu de nombreux prix dont le premier prix et quatre prix spéciaux au 2e Concours International de Violon de Novossibirsk (Sibérie) qui la conduirent à obtenir des concerts en Russie, en France et au Japon. En 2000, elle s'est vue attribuer une Bourse d'études de la Fondation Sibelius, l'une des plus hautes distinctions finlandaises, qui lui fut remise par l'Ambassadeur de Finlande. Toujours en 2000, elle a été désignée par Justus Frantz pour le Prix Davidoff. En 2002 Chloë a reçu le prix "Echo Klassik Award" de la meilleure jeune artiste" pour son premier album « Chloë ».

    En juillet 2001 Chloë a donné un récital privé à Frogmore House, à Windsor, pour le duc d'Édimbourg et s'est produite à St. James' Palace, en décembre 2001, devant la Princesse Royale. Chloë a été invitée à jouer à nouveau pour le Duc d'Édimbourg au College Royal Naval de Greenwich en mai 2002.

    En octobre 2001, Chloë a joué au Royal Albert Hall avec le Philharmonia Orchestra et au Nouvel An, elle a donné deux exécutions du Concerto pour violon de Mendelssohn avec l'Orchestre Symphonique de Londres au Barbican. Elle a joué, en remportant un vif succès, le Concerto n° 1 de Max Bruch à la fois avec le London Mozart Players et le City of London Sinfonia puis avec le Royal Liverpool Philharmonic, le Sønderjyllands Symfoniorkester et le Royal Scottish National Orchestra. Elle a fait ses débuts de concertiste au Japon avec le Philharmonique de Tokyo, en 2003. La même année, elle fut lauréate du "Classical Brits Young Performer" (Jeunes Interprètes Britanniques Classiques).

    Chloë jouait jusqu'ici sur un violon Guarneri "del Gesù" de 1735, gracieusement prêté par Ealing Strings, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Votre compte