• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570494
  • Diedrich Buxtehude

    Musique vocale (Volume 2)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570494 0747313049479 - 1 CD 51:02 - DDD - Enregistré en juin 2000 en l'église Vejlea à Ishøj au Danemark - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 3 janvier 2008
Date parution numérique : 11 décembre 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Dietrich Buxtehude (1637-1707)

Das neugeborne Kindelein, BuxWV 13
(Chœur, 3 violons, basse continue)
Der Herr ist mit mir, BuxWV 15
(Chœur, 2 violons, violone, basse continue)
Furwahr, er trug unsere Krankheit, BuxWV 31
(Basse solo, chœur, 2 violons, 2 violes de gambe, violone, basse continue)
Alles, was ihr tut, BuxWV 4
(Basse solo, chœur, 2 violons, 2 violes de gambe, violone, basse continue)
Magnificat, BuxWV Anh. 1 (authenticité douteuse)
(Chœur, 2 violons, 2 violes de gambe, violone, basse continue)


Johan Reuter, basse
Chœur de la Chapelle Royale de Copenhague
The Dufay Collective
Direction Ebbe Munk

urieusement, Buxtehude n’eut jamais à écrire de la musique vocale dans le cadre de son métier de musicien d’église : organiste il fut, organiste il resta. Cela ne l’empêcha pas de participer activement à la vie artistique de sa ville, Lübeck, en offrant des cantates pour la célèbre série des « Abendmusiken » (les « Musiques du soir »), organisées en dehors du cadre de la liturgie. Il est à noter que cette série, lancée en 1673, continua jusqu’en 1810 !
    Bach lui-même assista à nombre de ces concerts publics (et gratuits, car sponsorisés par les notables et les riches marchands de la ville) lorsqu’il séjourna à Lübeck en 1705 : l’influence du registre vocal de Buxtehude est donc des plus considérables, elle le fut pour Bach qui apprécia cette musique extraordinairement libre, expressive, très virtuose aussi. Entre autres caractéristiques buxtehudiennes : l’introduction d’éléments concertants dans les arias, ainsi que l’art du développement et de la variation, l’usage de thèmes des chorals luthériens, la « figuration » (cette peinture sonore qui suit et illustre le sens des paroles) : toutes ces techniques seront directement exploitées par Bach dans ses œuvres vocales.
 

Votre compte