• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570485
  • Joseph Haydn

    HAYDN: Piano Concertos, Hob.XVIII:3,4,9,11

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570485 0747313048571 - 1 CD 77:59 - DDD - Enregistré à la Salle de musique de chambre de la Radio de Cologne en février 2007 - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 27 mars 2008
Date parution numérique : 25 mars 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Franz Joseph Haydn (1732-1809)

Concertos pour piano & orchestre
Fa majeur, Hob.XVIII:3
Ré majeur, Hob.XVIII:11 (Cadences de Paul Badura-Skoda)
Sol majeur, Hob.XVIII:4
Sol majeur, Hob.XVIII:9

Sebastian Knauer, piano
Orchestre de Chambre de Cologne
Direction Helmut Müller-Brühl

ême si, contrairement à Mozart, Haydn ne donna jamais de concert en pianiste soliste, il n’en composa pas moins onze concertos pour cet instrument. Mais à la différence de ceux de Mozart, qui était lui-même un virtuose, et bien qu’ils appartinssent à la même époque, ils ne font pas appel à une très grande technique pianistique, ni à des forces orchestrales bien impressionnantes. Ce sont plutôt de grands divertissements avec partie de piano ; il n’était point besoin, à Esterházy, de démontrer quoi que ce soit ainsi que Mozart dut le faire au cours des dix dernières années de sa vie.
    Ainsi, plutôt que de développer le langage instrumental, Haydn explore davantage le monde architectural (les quatre concertos ici présentés durent tous autour de vingt minutes, une durée plus que respectable) de la forme-sonate, du rondo, de vigoureux finals et de beaux et longs mouvements lents (en particulier celui du Neuvième concerto, un ample moment en mineur, assez stupéfiant de romantisme pour une œuvre publiée en 1767 ; mais d’aucuns mettent en doute son authenticité !). C’est d’ailleurs là qu’il faut voir la quasi-complète désaffection du public et des musiciens pour ces concertos : impossible de briller avec les doigts, il faut briller dans l’expression, ce qui est beaucoup plus difficile... Naturellement, l’œuvre-phare du CD reste le célèbre Concerto en ré majeur créé à Paris en 1784, que quelques pianistes acceptent d’inscrire à leur répertoire de temps à autres. On notera que les cadences de ce dernier concerto sont de Paul Badura-Skoda.
 
À découvrir autour de cet album :

Musique Classique

Musique concertante

Piano

Autriche

Votre compte