• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570415
  • Lennox Berkeley

    Berkeley : Quatuors à cordes n°1 à 3

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570415 0747313041572 - 1 CD 63:02 - DDD - Enregistré en décembre 2006 au Potton Hall à Westleton, Suffolk, en Angleterre - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 3 janvier 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Lennox Berkeley (1903-1989)

Quatuors à cordes
N° 1, op. 6 (1935)
N° 2, op. 15 (1941)
N° 3, op. 76 (1970)

Quatuor Maggini
(Lorraine McAslan & David Angel, violon - Martin Outram, alto - Michal Kaznowski, violoncelle)

e Premier (1935) des trois quatuors de Lennox Berkeley annonce clairement ses influences : le néoclassicisme de Stravinski (son année d’études à Paris auprès de Nadia Boulanger ?), ainsi que le Cinquième quatuor de Bartók qui, après tout, ne fut créé que deux ans auparavant. Le jeune compositeur cherche alors son style et, il faut le dire, ne manque pas de le trouver : ces « influences » ne sont que des présences, et point des coercitions.
    Naturellement, le « vrai » Berkeley se trouvera plutôt dans le Second quatuor de 1941, et encore plus dans le Troisième et dernier, écrit quelques trente ans plus tard, l’époque de la grande maturité et de la renommée internationale. Ce qui n’empêche pas la persistance d’un style assez français dans son écriture : ses années parisiennes, aux côtés de ses amis Poulenc, Milhaud, Honegger ou Roussel, ont laissé des traces indélébiles. Ce n’est pas pour autant qu’il ne s’amuserait pas avec une certaine forme de sérialisme : chez lui, un sérialisme non dogmatique dans lequel la tonalité ou, du moins, la modalité, garde toute sa place.
    Découvrez l’autre voie de la musique britannique de cette époque, la seconde étant naturellement Britten, fidèle ami et collègue de Berkeley.
Retrouvez le Quatuor Maggini chez Abeille Musique
 
À découvrir autour de cet album :

Musique moderne

Quatuor à cordes

Angleterre

Votre compte