• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570361
  • Johann Christoph Bach

    Sonates pour clavier

Choc du Monde de la Musique
En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570361 0747313036172 - 1 CD 79:28 - DDD - Enregistré au Potton Hall à Westleton, Suffolk (UK) en octobre 2006 - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 28 février 2008
Date parution numérique : 26 février 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Johann Christian Bach (1735-1782)

Sonates pour clavecin ou pianoforte, op. 17 (publiées en 1777 à Londres)
N° 1 en sol majeur
N° 2 en ut mineur
N° 3 en mi bémol majeur
N° 4 en sol majeur
N° 5 en la majeur
N° 6 en mi bémol majeur


Alberto Nosè, piano

e Premier prix du Concours international de Santander, mouture 2005, fut remporté par le pianiste italien Alberto Nosè. Plutôt que de se lancer sur le marché discographique avec les sempiternels Chopin-Liszt-Beethoven, Nosè a eu la finesse de choisir des œuvres plus rares, à savoir six Sonates de Johann Christian Bach, publiées à Paris en 1774.
    Pour qui se demandait encore où Mozart avait pu puiser son langage de jeunesse : ne cherchez pas plus loin ! Le jeune Mozart avait rencontré Jean Chrétien une première fois à Londres (au moins une fois, les deux musiciens improvisèrent ensemble en public) puis à nouveau en 1778 à Paris. Le parallèle reste stupéfiant : même écriture pianistique, mêmes formules d’accompagnement, même sens du développement, on imagine mal que Mozart ait pu ne pas être profondément influencé par son illustre ami et collègue.
    Oui, franchement, les fils de Bach, d’une certaine manière, n’ont pas eu de chance : avoir pour père un tel monstre, être obligé de se faire connaître sous leur prénom, leur déroba une bonne partie de leurs chances dans le monde musical d’alors. Il est grand temps de leur rendre justice.
 
À découvrir autour de cet album :

Musique Classique

Piano

Allemagne

Votre compte