• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570354
  • Franz Schubert

    Œuvres pour piano à quatre mains (Volume 5)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570354 0747313035472 - 1 CD 79:59 - DDD - Enregistré au Prieuré Hawksyard à Rugeley, Staffordshire en Angleterre en mars 2007 - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 31 janvier 2008
Date parution numérique : 27 janvier 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Franz Schubert (1797-1828)

Sonate "Grand Duo" pour piano à quatre mains en ut majeur, op. posth. 140, D.812
Quatre Ländler, D. 814
Ländler N° 1 en ut mineur & son trio (Ländler N° 2) en la bémol
Ländler N° 3 en ut mineur & son trio (Ländler N° 4) en ut majeur
Variations sur un thème original en la bémol majeur, op. 35, D. 813
Six Grandes Marches et Trios, op. 40, D. 819 (extraits)
N° 2 en sol mineur
N° 3 en si mineur


Allan Schiller & John Humphreys, piano quatre mains

chumann voyait dans le Grand duo en ut majeur de Schubert, écrit en 1824, une symphonie qu’il n’aurait pas eu le temps d’orchestrer. Si, en effet, l’ampleur de l’ouvrage rappelle facilement les plus grandes œuvres orchestrales de Schubert avec ses quelque 45 minutes, l’écriture reste essentiellement pianistique. Disons que c’est là l’une des plus immenses réussites de Schubert, autant sur le plan architectural que dans la richesse du contenu thématique. Il est à noter que Joseph Joachim en réalisa une orchestration, pas nécessairement une grande réussite d’ailleurs…
    Plus légers, les quatre Ländler rappellent combien Schubert se plaisait dans le style populaire et paysan, quand bien même il le transcende avec génie. Enfin, ne manquez pas les étonnantes Variations sur un thème original de 1825, encore une preuve de l’admirable adresse avec laquelle le compositeur aborde ce genre périlleux.
    Enfin, quant aux œuvres pour piano à quatre mains, jamais chez Schubert ne semblent-elles des remplissages destinés à satisfaire deux pianistes médiocres : chaque partie fait appel à une virtuosité de tous les instants, et la sonorité reste toujours transparente.
 
À découvrir autour de cet album :

Musique Romantique

Ensemble de chambre

Piano

Autriche

Votre compte