• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570352
  • Herbert Howells

    Hymnus Paradisi - Sir Patrick Spens Op. 23

5 de Diapason
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570352 0747313035274 - 1 CD 65:12 - DDD - Enregistré à la Salle de concert de Lighthouse, Poole, Dorset (UK) en septembre 2006 - Notes en anglais & allemand, texte chanté en anglais
En vente sur ce site depuis le 28 juin 2007
Date parution numérique : 26 juin 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Herbert Howells (1892-1983)

Sir Patrick Spens, pour baryton, chœur & orchestre, op. 23 *
Hymnus Paradisi pour soprano, ténor, chœur & orchestre **

* Katy Butler, soprano
** Claire Rutter, soprano
James Gilchrist, ténor
Roderick Williams, baryton
The Bach Choir
Bournemouth Symphony Orchestra
Direction David Hill

i tant est que le compositeur britannique Herbert Howells soit un chouïa connu en France, ce serait plutôt pour ses œuvres d’orgue et pour chœur, appartenant au répertoire de tous les chœurs de cathédrale outre-Manche.
Hymnus paradisi fut composé en 1935 dans des circonstances tragiques : Howells venait de perdre son jeune fils, et essaya de canaliser son déchirement dans une partition – qui ne fut d’ailleurs achevée qu’en 1938, sous forme de piano-chant. En 1950, Vaughan Williams persuada Howells d’orchestrer l’ouvrage qui fut ainsi créé peu après.
    Voilà bien une partition déchirante, et dont les accents tireront des larmes à n’importe quel auditeur, quand bien même il n’en connaîtrait pas la lamentable genèse. Même la fin, extraordinairement lumineuse et diaphane, semble véhiculer une impression de paradis, certes, mais de paradis dans lequel repose son enfant enlevé à la vie à l’âge de neuf ans…
    En début de CD, on découvre le délicieux Sir Patrick Spens, une partition de jeunesse, bourrée de vitalité dans la grande veine « maritime » de la musique britannique ; on pense aux Sea Pictures de Elgar et à la Sea Symphony de Vaughan Williams, le maître et mentor de Howells.
 

Votre compte