• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570289
  • Charles Villiers Stanford

    Symphonies (volume 2)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570289 0747313028979 - 1 CD 74:33 - DDD - Enregistré à la Salle de concert de Lighthouse, Poole, Dorset (UK) en juin & juillet 2006 - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 25 octobre 2007
Date parution numérique : 30 octobre 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Charles Villiers Stanford (1852-1924)

Symphonies
N° 2 en ré mineur "Élégiaque" (1880 - Rév. 1882)
N° 5 en ré majeur "L'Allegro ed il Penseroso", op. 56

Orchestre Symphonique de Bournemouth
Direction David Lloyd-Jones

e tous les compositeurs britanniques ayant émergé avant Elgar, les plus éminents ont noms Sir Hubert Parry (Anglais) et Sir Charles Villiers Stanford (Irlandais). Tous les trois sont les compositeurs emblématiques de la période victorienne.
Les sept Symphonies de Stanford, qui couvrent la plus grande partie de sa carrière, sont au cœur de sa réussite. Bien qu'elles restent tout à fait dans le sillage stylistique de Mendelssohn, Schumann et Brahms, voire même de Haydn et Beethoven, ces œuvres abouties déroulent une orchestration riche, généreuse et subtile. Stanford s'est nourri à l'Ecole de Leipzig, ce qui explique le classicisme de son langage.
Pourtant sous-titrée "Elégiaque", avec des vers de In Memoriam de Alfred Tennyson, la Symphonie n° 2, revue et complétée en 1882, n'a pas cette intention déclarée. Son lyrisme, marqué du sceau du romantisme allemand, remet au premier plan son rejet de tout langage au-delà de Brahms.
La Symphonie n° 5 tire son inspiration de deux poèmes allégoriques de Milton (reproduits dans le livret) : L'Allegro et Il Penseroso (littéralement : "L'Homme gai" et "L'Homme méditatif") représentant les deux pôles de l'esprit humain. Les allusions musicales à ses aînés (Brahms et Mendelssohn) y sont toujours présentes.
 
À découvrir autour de cet album :

Musique Romantique

Musique Symphonique

Irlande

Votre compte