• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570282
  • Giovanni Benedetto Platti

    Platti: 6 Flute Sonatas, Op. 3

En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570282 0747313028276 - 1 CD 78:43 - DDD - Enregistré en mai/juin 2005 à la Maison de la Culture de Hastad en Norvège - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 24 mai 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Giovanni Benedetto Platti (1692 ou 1697-1763)

Six Sonates pour flûte, op. 3
N° 1 en ré majeur
N° 2 en sol majeur
N° 3 en mi mineur
N° 4 en la majeur
N° 5 en ut majeur
N° 6 en sol majeur

Paul Wåhlberg, flûte
Knut Erik Sundquist, contrebasse
Hans Knut Sveen, clavecin & clavicorde

près avoir passé sa jeunesse à Venise, où il fut sans doute élève de Vivaldi, Albinoni et les frères Marcello, Giovanni Platti s’installa à la cour de Würzburg en Allemagne où le prince aimait à s’entourer de musiciens étrangers, surtout italiens. Son poste exigeait qu’il joue du hautbois, du violon, qu’il chante et qu’il enseigne chant et hautbois ; il semble qu’il fut alors le musicien le mieux payé de la cour, témoignage de ses grandes capacités.
    À cheval entre l’époque baroque et le classicisme naissant, Platti navigue sur les deux styles tout en tendant vers un langage assez haydnien ou, du moins, quantzien. Ces six sonates, écrites au cours d’une période assez large, soulignent clairement l’évolution du musicien. Virtuosité, élégance, raffinement, voilà bien la musique typique des cours européennes de cette époque. On notera que l’une de ces sonates n’est pas accompagnée par clavecin et contrebasse, mais par un clavicorde, eu égard à son écriture nettement plus « moderne ».
 

Votre compte