• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570222
  • Giuseppe Tartini

    Concertos pour violon

4 étoiles du Monde de la Musique
En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570222 0747313022274 - 1 CD 73:05 - DDD - Enregistré en octobre au Studio de la Maison de la Radio Allemande de Cologne en Allemagne - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 29 mars 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Giuseppe Tartini (1692-1770)

Concertos pour violon, cordes & basse continue
Mi majeur, D.50 (Première discographique)
La majeur, D.96
Sol majeur, D.80
Si mineur, D.125
Ré majeur, D.28 (Première discographique)

Ariadne Daskalakis, violon
Orchestre de Chambre de Cologne
Direction Helmut Müller-Brühl

vec ses quelques 135 concertos pour violon, Tartini est sans doute l’un des plus diserts compositeurs pour cette formation ! À la différence de nombreux de ses contemporains, Tartini, lui-même violoniste de grand talent, écrivit dans un style extraordinairement virtuose, sans toutefois jamais tomber dans la facilité musicale du feu d’artifice de notes écrites à sa propre gloire technique. Ainsi ces œuvres sont-elles bourrées à craquer d’invention, mélodique autant que harmonique, de beauté et de surprises, toujours contrastées à l’extrême. Par ailleurs, Tartini se situe à la charnière entre le baroque tardif et le classicisme naissant ; car s’il est né sept ans seulement après Bach, il est mort l’année de la naissance de Beethoven !
    Quelques caractéristiques communes à ces œuvres : un premier mouvement dans lequel le compositeur se laisse aller à ses expérimentations les plus hardies, des mouvements lents qui semblent autant d’arias vocales avec leurs longues lignes, fluides et belles, et des troisièmes mouvements dansants, toujours ternaires. Découvrez cette musique finalement peu jouée, à part la Sonate Le trille du diable qui n’est sans doute pas son œuvre la plus fascinante, ainsi que l’on peut s’en rendre compte à l’écoute de ces cinq petites merveilles.
 

Votre compte