• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • Salvatore Messina - Nino Rota - Paolo Pessina

    Musique italienne du 20e siècle pour cordes

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

  Indisponible ce jour :
Ajouter aux alertes

Ajouter a mes envies

 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570194 0747313019472 - 1 CD 72:46 - DDD - Enregistré à l'Auditorium de la Villa Contarini, Piazzola sul Brenta, à Padoue en Italie en octobre 2001 - Notes en anglais & italien
En vente sur ce site depuis le 26 octobre 2006
Date parution numérique : 31 octobre 2006
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Salvatore Messina (1876-1930)
La Beffa a Don Chisciotte, opéra en 2 actes
Transcription en forme de Suite pour orchestre à cordes de Paolo Pessina *

Nino Rota (1911-1979)
Concerto pour cordes

Paolo Pessina (né en 1969)
Concertango, op. 55 *

* Premières mondiales discographiques

Orchestra Sinfonica Adriatica
Direction Paolo Pessina

ino Rota a certes disparu, mais il n’est pas mort, disait Fellini au décès de son ami et collègue, auteur de quelques 150 musiques de film et de nombreuses partitions de musique « pure », sans programme. Ainsi ce Concerto pour cordes, un assez troublant moment de chromatismes, de frottements, de malaises harmoniques délibérés, de nuages fuyants, tels que l’on pourrait les rencontrer chez Bartók ou Chostakovitch mais avec une pointe de chianti en plus : nous ne pouvons qu’enjoindre l’aimable lecteur d’accorder à Rota le titre de « véritable compositeur », un pas que l’on hésite toujours un peu à franchir dans le cas de musiciens ayant fait toute leur carrière dans le cinéma.
    Salvatore Messina, lui, n’eut pas même le temps d’achever l’orchestration de son opéra La beffa a Don Chisciotte écrit entre 1926 et l’année de sa mort,1930. Pourtant l’ouvrage était déjà désigné pour remporter le prix du Concours de l’Opéra de Rome cuvée 1929 ; Mascagni, président du jury, ne put donc décerner le prix au compositeur absent pour cause de décomposition… Massenet, Puccini, Strauss tenaient Messina en haute estime : ne snobez donc pas cette Suite extraite des passages orchestraux de cet opéra.
    Enfin, le Concertango de Paolo Pessina allie spirituellement le style du tango avec l’écriture du concerto grosso baroque ; l’esprit tragique de l’un semble se moquer de l’esprit rigoureux de l’autre ! C’est le compositeur lui-même, Paolo Pessina, qui dirige les trois ouvrages.
 

Votre compte