• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570149
  • Henry Purcell

    Musique pour le théâtre (Volume 1)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570149 0747313014972 - 1 CD 59:32 - DDD - Enregistré en avril 2006 en l'église "Grace Church on-the-Hill" à Toronto au Canada - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 27 mars 2008
Date parution numérique : 25 mars 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Henry Purcell (1659-1695)

Amphitryon, or The Two Sosias (Amphitryon ou les deux sosies), Z.572 (1)
Sir Barnaby Whigg, Z.589 : Blow, Boreas, Blow (2)
The Gordion Knot Unty'd, Z.597 (Instrumental)
Circe, Z. 575 (3)


Aradia Ensemble
(dont voix solistes : (1) Andrea Jeffrey, (1) Michelle Kettrick & (1)(3) Nicole Bower, soprano - (3) Rosalind McArthur, alto - (3) Peter Mahon, contreténor - (2)(3) Brian Duyn, ténor - (1)(2)(3) Giles Tomkins & (3) Neil Aronoff, basse)
Direction Kevin Mallon

urcell a vu le jour en 1659, au moment même où l’affreux Cromwell disparaissait, et avec lui son Commonwealth-Protectorat et l’interdiction de toute distraction humaine autre que religieuse puritaine… Théâtres fermés ou détruits, troupes disséminées, musiciens relégués à la plus obscure chapelle, amusements publics sévèrement réprimés par la police des mœurs, mais dès 1660, le jour se levait enfin et de toutes parts renaissaient des salles de spectacle, des théâtres, des concerts, bref, la vie sans mode d’emploi...
    Dès 1677, Purcell remplaça Locke comme compositeur pour les Violons de la cour avant d’être engagé comme organiste de la Chapelle royale. Dès l’accession au trône de William et Mary (ils furent souverains joints à part entière, l’unique exemple d’un tel règne bicéphale en Angleterre) en 1689, la musique à la cour perdit de son importance et Purcell dut trouver d’autres moyens de suppléer à ses revenus : ce fut donc pour le théâtre qu’il composa quelques-unes de ses plus fabuleuses œuvres, au cours des cinq dernières années de sa bien trop courte vie, tout un monde dont il reste beaucoup à découvrir.
    On pourra entendre ici quatre séries de morceaux d’accompagnement pour la scène – interludes, postludes, préludes, intermèdes, danses, airs gais, airs tristes, pour des pièces de théâtre tombées aujourd’hui dans l’oubli pour la majorité d’entre elles – dont un pur chef-d’œuvre d’érotisme musical, Amphitryon. D’une infinie variété, d’une richesse d’inspiration qui semble inépuisable, la musique de Purcell reste réellement impérissable.
    Très bonne interprétation de l’Ensemble Aradia, dirigé par Kevin Mallon, à qui l’on doit déjà de superbes enregistrements Charpentier, Vivaldi et Haendel...
 
À découvrir autour de cet album :

Musique Baroque

Musique de Scène

Symphonique

Angleterre

Votre compte