• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570020
  • Jean Sibelius

    Melodies (volume 2)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570020 0747313002078 - 1 CD 60:58 - DDD - Enregistré à Espoo en Finlande en juillet & août 2005 - Notes en anglais & allemand (sans le texte des mélodies)
En vente sur ce site depuis le 24 mai 2007
Date parution numérique : 29 mai 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Jean Sibelius (1865-1957)

Finlandia-Hymni (Hymne finlandais), op. 26
Jääkärien marssi (Marche du bataillon des chasseurs), op. 91a (version pour ténor solo & piano)
Aamusumussa (Dans la brume matinale), JS 9a (arr. pour ténor solo & piano)
Ateenalaisten laulu (Chant des Athéniens), op. 31 n° 3 (arr. pour ténor solo & piano)
Sortunut ääni (La voix brisée), op. 18 n° 1 (arr. pour ténor solo & piano)
Isänmaalle (À mon pays), JS 98a (arr. pour ténor solo & piano)
Karjalan osa (Destin de Karelia), JS 108 (arr. pour ténor solo & piano) *
Siltavahti (Le garde du pont), JS 170b (version pour ténor solo & piano)
Uusmaalaisten laulu (Chant du peuple Uusimaa), JS 214 (arr. pour ténor solo & piano)
Laulu ristilukista, op. 27 n° 4 (Le Roi Christian II, op. 27 : Sangen om korsspindeln/Chant du fou de l'araignée)
Kullervon valitus (Déploration de Kullervo), de Kullervo, op. 7 (arr. pour ténor solo & piano)
Kolme sokeaa sisarta (Les Trois Sœurs aveugles), n° 4 de Pelléas et Melisande, suite d'orchestre op. 46
Tule, tule, kultani (Viens, viens, ma chérie), JS 211
Miss' on, kussa minun hyväni (Où est mon aimée) de Rakastava (L'amoureux), JS 160c (arr. pour ténor solo & piano)
Mummon syntymäpäivänä (Chant pour l'anniversaire de grand-mère), JS 136 *
Partiolaisten marssi (Marche Scoute), op. 91b (arr. pour ténor solo & piano)
Koulutie (Le chemin de l'école), JS 112 (arr. pour ténor solo & piano)
Tuule, tuuli, leppeämmin (Vent, souffle plus doucement), op. 23 n° 6b (arr. pour ténor solo & piano)
Sydämeni laulu (Chant de mon coœur), op. 18 n° 6 (arr. pour ténor solo & piano)
Kallion kirkon Kellosävel (Mélodie de cloches de l'église Kallion), op. 65b (arr. pour ténor solo & piano)
Herran siunaus (Bénédiction de Dieu), JS 95 (arr. pour ténor solo & piano) *
Soi kunniaksi Luojan (Puisse l'hymne d'honneur maintenant résonner), op. 23, No. 6b (arr. pour ténor solo & piano) * Premières mondiales discographiques

Hannu Jurmu, ténor
Jouni Somero, piano

ien que Sibelius soit le fleuron de la musique finlandaise, il écrivit la grande majorité de ses quelques cent Lieder en suédois, sa langue maternelle. Toutefois, on trouvera dans ce second volume une bonne partie de pièces en finnois, écrites tout au long de la vie créatrice du compositeur, de Kullervon valitus de 1892 (où l’on reconnaîtra le thème du poème symphonique Kullervo datant de la même époque) jusqu’à Karjalan osa de 1930 – car il ne faut pas oublier que Sibelius s’enferma dans le silence des années 30 jusqu’à sa mort en 1957.
    Souvent déclamatoire, le langage de ces mélodies évoque les personnages de la mythologie nordique ou du fonds immense de sa thématique populaire et folklorique. On découvre ici un Sibelius tantôt distant, tantôt grandiose, toujours étonnant et inhabituel avec ses harmonies et ses mélodies puissamment personnelles et inclassables, entre la mythologie nordique et le classicisme de son écriture pourtant si moderne…
    Notons au passage que quatre des Lieder sont présentés en première discographique.
 

Votre compte