• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • Charles Wuorinen

    WUORINEN: Ashberyana / Fenton Songs I and II / Josquiniana

En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8559377 0636943937723 - 1 CD 61:28 - DDD - Enregistré * à la Salle Duncan de la Shepherd School Music, Rice University, à Houston (Texas) le 12 octobre 2005, et à l'Académie Américaine des Arts et Lettres de New York en janvier 2007 - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 30 avril 2008
Date parution numérique : 29 avril 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Charles Wuorinen (né en 1938)

Ashberyana pour baryton, trombone, quatuor à cordes & piano (2004) *
Praegustatum pour piano solo (2005) **
Fenton Songs I pour soprano, violon, violoncelle & piano (1997) ***
Fenton Songs II pour soprano, violon, violoncelle & piano (2002) ****
Ave Christe de Josquin pour piano solo (1988) *****
Josquiniana pour quatuor à cordes (2002. Composé pour le Quatuor Brentano) ******

Sarah Rothenberg, piano & directeur artistique de l'Institution Da Camera of Houston

* Sarah Rothenberg, piano - Leon Williams, baryton - James Pugh, trombone - Mark Steinberg, violon I - David Fulmer, violon II - Misha Amory, alto - Nina Maria Lee, violoncelle - Direction Charles Wuorinen
** Sarah Rothenberg, piano
*** Lucy Shelton, soprano - Mark Steinberg, violon - Nina Maria Lee, violoncelle - Sarah Rothenberg, piano
**** Lucy Shelton, soprano - Mark Steinberg, violon - Nina Maria Lee, violoncelle - Alan Feinberg, piano
***** Sarah Rothenberg, piano
****** Quatuor à cordes Brentano (Mark Steinberg, violon I - Serena Canin, violon II - Misha Amory, alto - Nina Maria Lee, violoncelle)

ous l'égide de l'institution américaine "Da Camera of Houston" qui s'est spécialisée dans la programmation de petits ensembles, ce disque est le cinquième que Naxos consacre intégralement à Charles Wuorinen, l’un des meilleurs et plus célèbres compositeurs états-uniens de notre époque, dont voici deux grands cycles de mélodies accompagnées par de petites formations instrumentales.
    Ashberyana de 1996 met en musique quelques textes du poète surréaliste états-unien John Ashbery (né en 1927), sans doute le poète contemporain le plus étonnant de la langue anglaise depuis Auden et Eliot. On lui doit également de nombreuses et brillantes traductions des surréalistes français. Wuorinen illustre avec délices le langage fantasque, riche, souvent expérimental, de Ashbery, dans une virtuosité d’écriture de tous les instants, puissamment moderne mais nullement décousu ou fragmentaire en termes de continuité ; sans doute Wuorinen reprend-il le flambeau d’un certain style à la Schönberg, tout en se mettant délibérément au service du texte, un peu comme un joaillier se mettrait au service d’une magnifique pierre précieuse.
    Plus récents, les poèmes de Fenton permettent au compositeur de renouer avec une clarté de conception et une certaine théâtralité (dans le sens le plus noble du terme) qui n’est pas sans affinités avec Purcell et Britten.
    Enfin, les petits effectifs instrumentaux lui offrent l’occasion de dégager la quintessence de sa vision musicale, tout en respectant scrupuleusement le texte qui n’est ainsi jamais couvert ou relégué au second plan.
 

Votre compte