• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • George Crumb

    Songs, Drones, and Refrains of Death

4 étoiles du Monde de la Musique
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8559290 0636943929025 - 1 CD 54:45 - DDD - Enregistré au studio de la Radio de Zurich en juin 2004 - Notes en anglais et allemand
En vente sur ce site depuis le 28 septembre 2006
Date parution numérique : 1 juin 2006
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

George Crumb (né en 1929)

Songs, drones, and refrain of death pour baryton, guitare électrique, contrebasse électrique, piano, clavecin & 2 percussionnistes, sur une poésie de Federico Garcia Lorca (1965-68)
Quest pour guitare, saxophone soprano, harpe, contrebasse & percussions (1994)

Nicholas Isherwood, baryton
Ensemble New Art
(Alexander Swete, guitare amplifiée & guitare - Franzisco Obieta, contrebasse amplifiée & contrebasse - Carmen Erb & Hans-Peter Achberger, percussions - Peter Degenhardt, piano & clavecin - Hugo Read, saxophone soprano - Silke Aichhorn, harpe)
Direction Fuat Kent

a réputation des compositions du plus génial compositeur américain depuis Charles Ives, George Crumb, est telle qu'elle fait de lui l'un des compositeurs d'aujourd'hui les plus fréquemment joués.
Ce sont les sombres poèmes de Federico Garcia Lorca qui ont inspiré Crumb pour ce cycle éperdu Songs, Drones, and Refrains of Death (« Chants, bourdons et refrains de mort ») composé en 1968. Crumb fait appel à un baryton (qui ne chante que très peu, en réalité), une guitare, quelques instruments amplifiés – dont la contrebasse, à la fin, pour une palette de sonorités vraiment inquiétantes ! – et les musiciens eux-mêmes donnant de la voix sur des onomatopées ou des exclamations. Ainsi, il ne s’agit pas réellement d’une mise en musique stricte de chants, mais d’une recréation musicale d’après les textes qui l’ont inspiré. Mystère, lamentos, couleurs sombres, bizarres et primitives, Crumb crée un monde parfaitement inconnu, inimitable, inimité d’ailleurs, de brutalité, de violence, de lyrisme intense et haletant, d’une beauté lancinante, d’une puissance invraisemblable. À ne pas conseiller aux âmes faibles !
    Plus calme, plus rêveur, Quest de 1994 fait la part belle à la guitare, considérée ici comme une sorte de primus inter pares. Si Crumb admet un argument poétique à la base de son écriture, il ne souhaite pas réellement le définir ; entre Dante et Lorca, aucun vrai programme, le compositeur musarde dans les sonorités. Sonorités d’autant plus étonnantes, inventives qu’il fait appel à des instruments rares tels que l’ « Appalachian Hammered Dulcimer », (tympanon à maillets des Appalaches), le « talking drum » (tambour parlant africain), le « rain stick » (le bâton de pluie mexicain) et l’accordéon pour le dernier numéro, un véritable miracle musical.
    Crumb démontre une fois de plus que son langage est tout sauf conventionnel. Il n'écarte aucune instrumentation pourvu qu'elle serve ses buts artistiques, et aucun son ne lui est étranger.
 

Votre compte