• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • Robert Erickson

    Musique orchestrale, de chambre et vocale

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8559283 0636943928325 - 1 CD 49:18 - DDD - Enregistré à New York (1)(3)en mars 1988 à l'Académie des Arts et Lettres et (2)en juin 1989 au Merkin Concert Hall, (4)en juin 1988 à la Yale Divinity School, New Haven dans le Connecticut - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 24 mai 2007
Date parution numérique : 29 mai 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Robert Erickson (1917-1997)

Recent Impressions (1987) (1)
(Commandé pour Continuum par Betty Freeman)
Two Songs (1986) (2)
Days and Nights
Seasonal
High Flyer pour flûte seule (1969) (3)
Summer Music pour violon & bande (1974) (4)

Continuum
((2)Ellen Lang, mezzo-soprano - (1)Marina Piccinini, flûte - (3)Jayn Rosenfeld, flûte - (1)Marsha Heller, hautbois - (1)(2)David Krakauer, clarinette - (1)Celeste Marie Roy, basson - (1)David Bilger, trompette - (1)Cynthia Jersey, cor français - (1)Jeremy Berkman, trombone - (1)Erik Charlston, percussion - (1)Mia Wu, violon (4)avec bande & (2)alto - (1)Rachel Evans, alto - (1)Maria Kitsopoulos, violoncelle - (1)Nico Abondolo, contrebasse - (1)Cheryl Seltzer, piano solo & (1)(2)Joel Sachs, piano)
Direction Cheryl Seltzer & Joel Sachs

vec l’arrivée en Californie de musiciens tels que Schönberg, Stravinski, Korngold et, plus tard, Krenek, cette région des Etats-Unis ne pouvait pas ne pas subir l’impact de leur influence artistique. John Cage et Lou Harrison, pour la première génération, bénéficièrent de cette richesse, puis ce fut une seconde génération dont Robert Erickson fait partie. Bien qu’il ne soit pas né en Californie, il s’y installa dès les années cinquante en tant que compositeur et enseignant. De santé très fragile, il composait peu et chacune de ses œuvres est une sorte de petit miracle.
    Diverses phases marquent son écriture. D’abord adepte de l’atonalité, du sérialisme et de la micro-tonalité, poussant même jusqu’à l’électronique, vers la fin des années cinquante il fait une incursion dans le temps non-mesuré et les structures fluides en même temps qu’il se focalise sur l’utilisation des timbres, pour se rapprocher, au début des années soixante, d’un style à la post-Webern, incorporant des éléments improvisés dans ses œuvres. Une fascination pour les sons parlés l’emporte dans deux de ses œuvres : General Speech pour trombone et ici High Flyer qui demande à l’interprète de parler dans l’embouchure de la flûte tout en jouant. Pour finir, il se tourne dans les années soixante-dix vers une esthétique méditative inspirée de l’Asie.
    On pourra ici découvrir quatre pièces, écrites entre 1969 et 1987, représentatives de ce langage original, mais très moderne : méditation, calme, humour (comme dans High Flyer qui évoque les divagations d’un passager aérien bourré comme une outre…), intensité sonore, et une certaine influence des sonorités d’Extrême-Orient.
 
À découvrir autour de cet album :

Musique contemporaine

Etats-Unis d'Amérique

Votre compte