• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8557970
  • Manolis Kalomiris

    KALOMIRIS: Symphony No. 3 / Triptychon / 3 Greek Dances

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8557970 0747313297023 - 1 CD 63:15 - DDD - Enregistré en juin/juillet 2005 au studio d'enregistrement de la salle de concert d'Athènes - Notes en anglais & allemand, et texte narré en anglais
En vente sur ce site depuis le 24 mai 2007
Date parution numérique : 4 octobre 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Manolis Kalomiris (1883-1962)

Premières discographiques

Triptyque pour orchestre (1937/40)
Symphonie n° 3 en ré mineur "Palamiki" (Palamas) pour orchestre avec un récit dramatique (1955)
(sur des textes du poète grec Costis Palamas *)
Trois danses grecques (1934)
Ballos - Danse idyllique - Danse de Tsakonia
La destruction de Psara (I katastrofi ton Psaron / 1949 ?) *

* Nikitas Tsakiroglou, narrateur
Orchestre d'État d'Athènes
Direction Byron Fidetzis

l ne faudrait pas croire qu’entre Orphée d’une part, et Theodorakis et Xenakis d’une part, il n’a pas existé de compositeurs grecs ! Certes, le « père » de la musique grecque contemporaine est sans nul doute Manolis Kalomiris (1883-1962) ; et son Triptyque représente sans doute l’acte de naissance du nationalisme musical hellénistique, un peu sur le modèle du nationalisme musical russe ou tchèque quelques décennies plus tôt : Kalomiris en composa la marche funèbre en l’honneur du grand politicien grec Eleftherios Venizelos, unificateur de la Grèce moderne mort en 1936.
    Le langage musical du compositeur (qui fit ses études à Vienne) emprunte largement aux accents traditionnels et populaires, tout en l’inscrivant dans une écriture parfaitement classique héritée de Rimski-Korsakov et Wagner. Il est à noter que le concert d’inauguration de l’Orchestre d’Etat d’Athènes, le 28 février 1943, affichait précisément cette œuvre au programme !
    N’hésitez pas à découvrir cet excellent compositeur, magistral orchestrateur, dans ces premières discographiques mondiales.
 

Votre compte