• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8557824
  • Piotr Ilyitch Tchaïkovski

    TCHAIKOVSKY: Piano Concerto No. 2 / Concert Fantasia

5 de Diapason
En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8557824 0747313282425 - 1 CD 69:00 - DDD - Enregistré en mai 2005 au Studio 5 de la Radio-Télévision Kultura de Russie - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 29 mars 2007
Date parution numérique : 27 mars 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Piotr Ilyitch Tchaïkovski (1840-1893)

Concerto pour piano & orchestre n° 2 en sol majeur, op. 44
Fantaisie de concert pour piano & orchestre en sol majeur, op. 56 *

Constantin Scherbakov, piano
* Andreï Kudriavtsev, violon - Dimitri Yablonsky, violoncelle
Orchestre Philharmonique Russe
Direction Dimitri Yablonsky

ur les talons de la sortie du Concerto pour violon, ce CD vient s'ajouter au cycle complet des œuvres pour piano et orchestre par Constantin Scherbakov après le Concerto pour piano n° 1. Eh oui, il existe un autre concerto pour piano de Tchaïkovski en dehors du célèbre. Certes, le second – de 1879, écrit entre Paris, Rome et la maison de campagne de sa sœur en Russie – ne comporte pas ces thèmes éclatants, cette concentration époustouflante du premier ; il semble presque une sorte de grande fantaisie, et l’on ne s’étonnera pas que le compositeur ait plusieurs fois remanié l’ouvrage, de 1880 à 1888, avant d’aboutir à la forme définitive que voici.
    Tout aussi rarement jouée, la Fantaisie de concert, op. 56 date de 1885, une œuvre de maturité et une grande exploration de l’âme du compositeur. Intimement russe de par la thématique, elle s’ouvre sur un délicieux petit choral confié à trois flûtes, dans le ton de la « Danse des mirlitons » de Casse-noisette, mais bientôt le piano se lance dans une diatribe ; en réalité, on peut voir en cette Fantaisie une sorte de laboratoire pour Casse-noisette, composé sept ans plus tard : la même vigueur, la même invention instrumentale, la même liberté soigneusement encadrée.
    Au piano, Constantin Sherbakov, qui remporta le premier Concours Rachmaninov de Moscou en 1983 et dont la carrière se développe désormais dans les plus hautes sphères internationales.
 

Votre compte