• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8557803
  • Das Lochamer Liederbuch

    Chants populaires allemands du 15e siècle

4 étoiles du Monde de la Musique
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8557803 0747313280322 - 1 CD 71:20 - DDD - Enregistré à la salle de concert de Reitstadl, Neumarkt, en Allemagne - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 31 janvier 2008
Date parution numérique : 27 janvier 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Das Lochamer liederbuch (v. 1450)

Wach auf mein hort der leucht dort her (Wach auf, mein Schatz, es dämmert von dorther / Réveille-toi, mon trésor, le jour se lève au loin - Oswald von Volkenstein) *
Der Winter will hin weichen (Der Winter muß nun weichen / L'hiver doit enfin céder) *
Czart lip wie suß dein anfanck ist (Zarte Liebe, wie süß dein anfang ist / Tendre lèvre, combien doux est ton premier baiser) *
Verlangen thut mich krencken (Verlangen macht mich unglücklich / La nostalgie me rend malheureux/malheureuse) *
Mein hercz in hohen frewden ist (Mein Herz ist mir voll großer Freuden / Mon coeur est empli de grandes joies)
Möcht ich dein wegeren (Wollte ich dich begehren / Voudrais-je te désirer) *
Do mit ein gut Jare / Der Summer (Damit ein gutes Jahr / Der Sommer / Afin qu'une bonne année / L'été)
Ach meyden dw vil sene pein (Ach Trennung, du so sehnsüchtiger Schmerz / Oh séparation, douleur si nostalgique) *
Mit ganczem willen wünsch ich dir (Mit ganzem Willen wünsch ich dir / De toute ma volonté je te désire) *
Mein trawt geselle vnd mein liebster hort (Meine traute Freundin und mein liebster Schatz / Ma bonne amie et mon trésor adoré) *
Anauois
Paumgartner
Mein frewd möcht sich wol meren (Meine Freude könnte sich vergrößern / Ma joie pourrait croitre) *
All mein gedencken dy ich hab (Alle meine Gedanken, die ich habe / Toutes les pensées que je nourris) *
Ich sach ein pild In plaber wat (Ich sah eine Gestalt in blauem Kleid / J'ai vu une silhouette dans un habit bleu) *
Ich spring an disem ringe (Ich spring an diesem Reigen / J'entre dans la ronde) *
Es fur ein pawr gen holz (Es fuhr ein Bauer ins Gehölz / Un paysan passait par les bois) *
Mir ist mein pfërd vernagellt gar (Mir ist mein Pferd ganz falsch beschlagen / Mon cheval est mal ferré) *
Ein vrouleen edel von naturen (Ein Fräulein, edel im Wesen / Une demoiselle, noble de nature) *
Wilhelmus Legrant
Ellend dw hast (Elend, du hast / Malheur, tu as)
Der wallt hat sich entlawbet (Der Walt hat sich entlaubt / La forêt a perdu ses feuilles) *
Des klaffers neyden (Des Verleumnders Neid / La jalousie du calomniateur) *
Benedicite almechtiger got (Benedicite, allmächtiger Gott / Benedictus, Dieu tout puissant)
Ich bin pey Ir (Ich bin bei ihr / Je suis auprès d'elle) *


* Martin Hummel, baryton
Ensemble Dulce Melos
Direction Marc Lewon

onné comme "le premier recueil de chants allemands" constitué dans les années 1450, le Lochamer Liederbuch est en tout cas l'un des tout premiers à rassembler des chansons et compositions instrumentales allemandes. Ce manuscrit contient cinquante chansons anonymes, ainsi que trente-deux pièces purement instrumentales. S’il existe sans doute des documents analogues plus anciens, en particulier les pièces des Minnesänger médiévaux, ce recueil représente quand même un inestimable trésor, et une inépuisable mine de renseignements sur l’art de chanter et de jouer la musique en ce milieu de 15e siècle au fin fond de l’Allemagne, plus particulièrement à Nuremberg qui était alors à son absolue apogée politique et artistique, l’un des trois grands centres du Saint Empire romain germanique – avec Prague et Cologne.
    Cet enregistrement comprend une sélection représentative de chansons monophoniques et polyphoniques allant des chansons d’amour tendre comme Der wallt hat sich entlawbet aux bienfaits du changement des saisons (Der Winter will hin weichen der Summer / L’hiver devra céder la place à l’été) en passant par des chants pour danser. Les pièces instrumentales sont jouées sur des instruments qui ne sont plus guère utilisés aujourd’hui comme le « dolcimelo » datant de la fin du Moyen Age et dont le nom veut dire « douce mélodie » ou « doux son ».
    Naturellement, l’interprète de nos jours doit reconstituer tout ce que ne comporte pas la partition, selon les habitudes de l’époque ; heureusement, il nous reste de nombreux exemplaires de différentes versions de morceaux clairement définis, dont la comparaison montre ce qui se faisait alors. La Franconie médiévale comme si vous y étiez !
 
À découvrir autour de cet album :

Musique Médiévale

Musique Vocale (autre)

Allemagne

Votre compte