• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8557766
  • Krzysztof Penderecki

    Symphonie n° 7

10 de Classica-Répertoire 4 étoiles du Monde de la Musique
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8557766 0747313276622 - 1 CD 60:47 - DDD - Enregistré en novembre 2003 à la Salle Philharmonique de Varsovie en Pologne - Notes en anglais et allemand
En vente sur ce site depuis le 26 octobre 2006
Date parution numérique : 31 octobre 2006
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Krzysztof Penderecki (né en 1933)

Symphonie n° 7 "Les 7 Portes de Jérusalem"
Magnus Dominus et laudabilis nimis
Si oblitus fuero tui, Jerusalem
De profundis
Si oblitus fuero tui, Jerusalem
Lauda Jerusalem
Facta es super me manus Domini
Haec dicit Dominus

Olga Pasichnyk & Aga Mikolaj, soprano
Ewa Marciniec, soprano
Wieslaw Ochman, ténor
Romuald Tesarowicz, basse
Boris Carmeli, narrateur
Orchestre Philharmonique de Varsovie & Chœur
Direction Antoni Wit

epuis de nombreuses années, Krzysztof Penderecki est reconnu comme l’une des personnalités les plus marquantes de la musique contemporaine. Son passage, à la fin des années 1970, d’une écriture atonale à un quasi post-romantisme qui fit frémir les phalanges de l’avant-garde, caractérise, entre autres, cet artiste de génie.
    Naxos poursuit sa formidable incursion dans l’œuvre de Penderecki, complétant ainsi ce qui est en passe de devenir à terme une véritable intégrale. Antoni Wit, à la tête de l’Orchestre National Philharmonique de Varsovie, interprète ici, avec une équipe de solistes vocaux de premier plan et le Chœur Philharmonique National de Varsovie, la Symphonie n° 7 « Les 7 portes de Jérusalem », une œuvre bien particulière dans la production du compositeur.
    La cité de Jérusalem marqua profondément l’âme de Penderecki, lors de sa première visite en 1974. C’est donc avec un grand enthousiasme que le compositeur répondit à la commande que la ville lui fit, en 1995, pour célébrer les 3000 ans de son existence. Il composa ainsi un oratorio Les Septs Portes de Jérusalem. Crée en 1997 à Jérusalem, sous la direction de Lorin Maazel, Penderecki rebaptisa par la suite cette œuvre : Symphonie n° 7 « Les Septs Portes de Jérusalem », alors même que sa symphonie n° 6 n’était pas achevée. C’est que le chiffre « 7 » prend ici toute sa dimension : la tradition hébraïque parle de 8 portes de Jérusalem, la dernière, dorée, restant fermée jusqu’à la venue du Messie lui-même. Penderecki articule toute sa composition autour de ce nombre 7. Sept mouvements, un leitmotiv à sept notes et sept fortissimo clôturant l’œuvre ; un ouvrage monumental, grandiose et accessible, d’une très grande sincérité. La musique religieuse occupe une place très importante dans l’œuvre de Penderecki et, selon lui, elle fut, dans le mode d’expression qu’il recherchait, déterminante dans l’évolution de son style vers une musique néotonale.
 

Votre compte