• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8557729
  • Jan Jakub Ryba

    Quatuors à vent

En magasins : 7,27 
En direct ici : 6,43 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8557729 0747313272921 - 1 CD
En vente sur ce site depuis le 28 septembre 2006
Date parution numérique : 26 septembre 2006
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Jakub Jan Ryba (1765-1815)
String Quartet in A minor
String Quartet in D minor
Flute Quartet in C major
Flute Quartet in F major

Ostry Jan,flute

akub Jan Ryba est né en 1765 dans un petit village en pleine bohème Tchèque. Il reçu ses première leçons de Musique de son père. Remarqué par son oncle, prêtre et grand ténor de l’époque, il continuera ses études musicales à Prague sous sa tutelle. Il rêve d’une grande carrière de compositeur, mais le décès soudain de son père l’oblige à retourner dans son village natal pour occuper le poste de professeur. Désillusions sur désillusions, le paradoxe entre sa musique et sa vie privée est évident. Sa messe de Noël est l’une des plus enjouées de tout le répertoire et est jouée dans toutes les églises de Tchéquie, contrastant avec la déprime chronique du compositeur, qui finira par se suicider en 1815.
 

Votre compte