• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8557540
  • Arnold Bax

    Sonates pour violon & piano (Volume 1)

En magasins : 7,27 
En direct ici : 6,43 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8557540 0747313254026 - 1 CD 75:50 - DDD - Enregistré au Potton Hall à Suffolk en décembre 2004 (sonate n°1) et décembre 2005 - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 26 octobre 2006
Date parution numérique : 31 octobre 2006
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Sir Arnold Bax (1883-1953)

Sonates pour violon et piano
N° 1 en mi majeur (1910-15, rev. 1920, 1945)
N° 1 : second et troisième mouvement originaux (1910) : Slow and sombre * - Allegro molto vivace *
N° 3 en sol mineur (1927)

* Première mondiale discographique

Laurence Jackson, violon
Ashley Wass, piano

e plus outrageusement romantique des compositeurs postromantiques anglais, Arnold Bax ne semble pas jouir en France d’une quelconque renommée, alors que des musiciens français de stature équivalente font l’objet de mille et un enregistrement outre-Manche… Messieurs les Anglais tireront toujours les premiers, semble-t-il.
    Bax, rejeton d’une riche famille, n’eut jamais à travailler pour vivre et mena une vie dans l’opulence et la jouissance au jour le jour, ce qui explique peut-être la relative lenteur de son développement artistique.
    La Première sonate pour piano et violon, bien qu’elle affirme décrire l’attirance de Bax pour une jeune Ukrainienne de passage sur laquelle il se cassa les dents de l’amour, reprend plutôt les inflexions de certaines musiques irlandaises – Bax avait passé un certain temps sur la magique Côte ouest de l’île, courant après une autre demoiselle, ou en Ecosse avec la sulfureuse Mary.
    Le présent enregistrement nous offre les deux versions de la Première sonate pour piano et violon, radicalement différentes : la première version, celle pour la belle Natalia, et la seconde dont le finale enflammé célèbre les charmes de la belle et jeune pianiste Harriett qu’il voyait en cachette de sa nouvelle épouse légitime Elsita… On l’aura compris, Arnold Bax transcrivait toute sa passion vitale dans sa musique, une musique hédoniste et incandescente, scintillante de romantisme chromatique, riche et foisonnante, déliquescente et délicieuse. Bax était une sorte de Fauré-Wilde un peu fou, juvénile, empressé et concupiscent face à des jeunes femmes en liberté !
 

Votre compte