• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8557504
  • Igor Stravinski

    Symphonie de Psaumes

4 étoiles du Monde de la Musique
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8557504 0747313250424 - 1 CD 73:03 - DDD - Enregistré en 1992 & 1995 à Suny, Purchase (NY), en mars 2002 & janvier 2001 au Studio n° 1 de Abbey Road à Londres - Notes en anglais & allemand
En vente sur ce site depuis le 26 octobre 2006
Date parution numérique : 31 octobre 2006
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Igor Stravinski (1882-1971)

Trois chœurs sacrés russes pour chœur a cappella
Otche Nash (Pater Noster / 1926)
Ave Maria (1934)
Credo (1932)
Messe (1944-48) pour chœur & orchestre
Cantate pour 5 instruments, chœur de femmes, mezzo & ténor (1951-52) *
Babel (1944), cantate pour chœur d'hommes & orchestre avec narrateur **
Symphonie de Psaumes (1930/Rév. 1948), pour chœur mixte, vents, violoncelles & contrebasses, percussions ***

The Gregg Smith Singers (3 Chœurs sacrés & Messe)
St. Luke's Orchestra (Messe)
* Mary Ann Hart, mezzo-soprano - Thomas Bogdan, ténor - Fred Sherry, violoncelle - Stephen Taylor, hautbois - Melanie Field, cor anglais & hautbois - Michael Parloff & Bart Feller, flûtes - The Gregg Smith Singers
** David Wilson-Johnson, narrateur - Chorale Simon Joly - Philharmonia Orchestra
*** Chorale Simon Joly - Philharmonia Orchestra

Direction Robert Craft

a musique sacrée de Igor Stravinski est relativement peu entendue. Du premier des Trois chants russes sacrés, composé en 1926, à la révision par le compositeur lui-même de sa Symphonie de Psaumes (1948), c’est un large éventail de son répertoire sacré qui nous est proposé ici sous l’excellente baguette de Robert Craft.
    Les Trois chœurs sacrés russes – Otche Nash (Pater Noster), Ave Maria et Credo – puisent directement au cœur de la tradition orthodoxe. Respectueux de cette liturgie, Stravinski ne compose ici que pour la voix.
    Composée lors de la première décade aux Etats-Unis (1944-1948), la Messe de Stravinski est une œuvre à part dans l’ensemble de sa production. Sur un texte en latin, le compositeur russe puise au sein de l’art médiéval et plus précisément byzantin. L’absence de toute influence américaine et moderne dans cette œuvre dérouta plus d’un auditeur lors de sa création. Il n’en ressort pas moins que cette Messe est un pur chef-d’œuvre, d’une surprenante intensité.
    La Cantate pour 5 instruments, chœur de femme, mezzo-soprano et ténor est, elle aussi, une œuvre poignante et des plus originale. Cette composition de grande ampleur s’articule autour de cinq canons sur le Ricercare pour ténor, dans lequel le Christ prédit sa Crucifixion.
    La Cantate Babel, pour chœur et narrateur, composée en 1944, est écrite sur le début du chapitre 11 de La Genèse et un peu dans le même esprit que la Symphonie de Psaumes. Elle raconte la construction et la destruction de la prétentieuse tour. Comme l’ouvrage fut commandé à plusieurs compositeurs par un éditeur de musique qui voulait une œuvre collective, Schönberg est donc l’auteur du prélude et Stravinski celui du reste de la cantate (il aurait dû y avoir aussi Bartok, Hindemith, Prokofiev…) Alors que cet éditeur voyait le récit chanté par le chœur et les paroles de Dieu laissées au narrateur, Stravinski opta pour la formule inverse, estimant que seul le chant pouvait exprimer le langage divin.
    La Symphonie de Psaumes est sans doute l’œuvre sacrée de Stravinski la plus étonnante. Composée pour le cinquantième anniversaire de l’Orchestre de Boston, cette œuvre pour chœur et orchestre est écrite sur trois Psaumes (38, 39 et 150). Il ne s’agit pas pour l’auteur d’arranger instrumentalement ces psaumes, ni même de les habiller musicalement. « C’est le chant des psaumes que j’ai symphonisé » dira le compositeur lui même. Une œuvre d’une grande ferveur religieuse, mais dans un langage universel au-delà de toutes les religions.
 

Votre compte