• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • Joaquin Rodrigo

    Musique orchestrale (Intégrale, volume 9)

Qualité Studio Master Garantie
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8555843 0747313584321 - 1 CD 58:10 - DDD - Enregistré en août 2002 à l'Auditorium Prince Felipe, Oviedo, Asturias, en Espagne - Notes en anglais, allemand & espagnol
En vente sur ce site depuis le 26 octobre 2006
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Joaquin Rodrigo (1901-1999)

Concierto serenata pour harpe & orchestre (1952)
Sones en la Giralda (Fantasia Sevillana) pour harpe & orchestre (1963)
Concierto de Aranjuez pour harpe & orchestre (1939 pour guitare, 1974 pour la transcription pour harpe)

Gwyneth Wentink, harpe
Orchestre Symphonique de la Principauté d'Asturias (OSPA)
Direction Maximiano Valdés

i Joaquin Rodrigo a écrit pour la harpe, c’est en l’honneur du célèbre harpiste basque Nicanor Zabaleta (1907-1993) : ainsi le délicieux Concierto serenata offre-t-il une de ces rares occasions d’entendre un concerto pour harpe réellement conçu pour l’instrument, et non pas une transcription ! Rodrigo, conscient des réalités dynamiques de l’instrument, souligne la musique d’une orchestration transparente, chambriste, tout à fait délicieuse et attachante. Et pourtant la légèreté du propos cache une complexité d’écriture assez époustouflante, dans le style hispanisant certes mais avec quelques rappels classiques ou même baroques du meilleur effet.
    Tout aussi rare, Sones en la Giralda (Fantaisie sévillane) de 1963 est dédié à la harpiste espagnole Marisa Robles : voilà une sorte de concerto en un mouvement, ou de poème symphonique concertant si l’on préfère, considérablement plus sombre que l’œuvre précédente. L’influence mauresque de l’architecture de la grande cathédrale de Séville, anciennement une mosquée, a guidé Rodrigo dans un style alliant fiers Ibères et fiers Maures dans un même souffle brûlant : une pièce courte mais géniale.
    On termine avec le mondialement célèbre Concierto de Aranjuez, dans une version pour harpe établie par le compositeur lui-même en 1974 à l’intention de Nicanor Zabaleta. La sonorité surprendra le plus blasé des mélomanes !
 

Votre compte