• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • Johann Sebastian Bach

    Bach, J.S.: Italian Concerto / Toccatas / Concerto for 2 Keyboards, Bwv 1061 (Schnabel) (1936-1950)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8111286 0747313328628 - 1 CD 69:12 - ADD - Enregistré aux Studios Abbey Road à Londres en 1938, 1948, 1950, 1937 & 1936 - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 30 avril 2008
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos Historical 2012 au format PDF

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Concerto dans le style italien en fa majeur, BWV 971 ("Concerto Italien")
(Enregistré le 11 novembre 1938)
Fantaisie chromatique & Fugue en ré mineur, BWV 903
(Enregistré les 15 & 16 juin 1948)
Prélude & Fugue n° 5 en ré majeur, BWV 850 (Le clavier bien tempéré, livre I)
(Enregistré le 13 juin 1950)
Toccata en ut mineur, BWV 911
(Enregistré le 24 novembre 1937)
Toccata en ré majeur, BWV 912
(Enregistré le 24 novembre 1937)
Concerto pour deux claviers & orchestre en ut majeur, BWV 1061 *
(Enregistré le 28 octobre 1936)


Artur Schnabel (1882-1951), piano
avec * Karl Ulrich Schnabel (1909-2001), piano (Concerto)
* London Symphony Orchestra - Direction Adrian Boult

ach au piano, selon la conviction de Schnabel : « … le crescendo et le diminuendo ne sont pas que des expressions ; ils font partie intégrante de l’articulation et du phrasé, et si la musique de Bach était jouée sans articulation ni phrasé – ou sans inflexion, comme dans le cas du langage – elle deviendrait intolérable ; ce ne serait plus de la musique. Il en est de même pour le legato et le staccato. Je suis radicalement opposé au non legato dans les exécutions de Bach. »
    On ne peut pas être plus clair ! Et Schnabel appliqua toujours ses principes : une vision extrêmement libre de Bach, chantée, hypersensible, allant de la plus intime tendresse à la plus fougueuse violence. Comme une sorte de Beethoven baroque, si l’on veut… Certes, cette lecture de Bach risque de ne pas convenir aux puristes ; peu importe, ce n’est pas le propos de Schnabel de restituer ce que l’on pense être la manière d’époque, plutôt que d’extraire de cette musique ce qu’elle a d’intemporel, de constamment moderne, et de franchement romantique par moments – ou de franchement prokofievien à d’autres.
    Qu’on le veuille ou non, il s’agit ici d’enregistrements de Bach au piano parmi les plus beaux, de qualité excellente bien que remontant aux années 1936 à 1950 et parfaitement remastérisés. Magnifique toucher, richesse interprétative, chant constant de la ligne mélodique font de Schnabel un pianiste inaltérable dont le jeu ne se démodera jamais et continuera de marquer des générations de musiciens et de mélomanes.
    Dans le double concerto, il est accompagné par son fils Karl Ulrich Schnabel et le London Symphony Orchestra sous la baguette de l’excellent Adrian Boult.
 

Votre compte