• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • Rosa Ponselle, soprano

    Enregistrements américains (Volume 2 : 1923-1929)

Diapason d'or
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8111139 0747313313921 - 1 CD 78:23 - ADD - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 29 mars 2007
Date parution numérique : 27 mars 2007
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos Historical 2012 au format PDF

Francesco Paolo Tosti (1846-1916)
Good-bye (Prise 1 inédite - 11 avril 1924)
Good-bye (Prise 2 - 11 avril 1924)
Sérénade (Prise 1 - 12 avril 1924) *
Sérénade (Prise 3 inédite - 12 avril 1924) *

Giles Higgins - George Munro (1680?-1731)
My Lovely Celia (11 avril 1924)

Ernesto De Curtis (1875-1937)
Carmè (11 avril 1924)

Eduardo di Capua (1864-1917)
Maria, Mari ! (11 avril 1924)

Amilcare Ponchielli (1834-1886) : La Gioconda (La Joconde), Acte IV
Suicidio ! (Prise 1 - 14 janvier 1925)
Suicidio ! (Prise 2 inédite - 14 janvier 1925)

Giacomo Meyerbeer (1791-1864) : L’Africana (L’Africaine), Acte II
In grembo a me (Sur mes genoux) (Prise 1 - 14 janvier 1925)
In grembo a me (Sur mes genoux) (Prise 2, inédite - 14 janvier 1925)

Thos J. Hewitt **
The Little Old Garden (1er juin 1925)

James A. Bland (Jimmy Bland) (1854-1911) **
Carry me back to Old Virginny (avec quatuor vocal masculin - 2 juin 1925)

Stephen C. Foster (1826-1864) **
My Old Kentucky Home (2 juin 1925)
Old Folks at Home (Prise 3 - 4 juin 1925)
Old Folks at Home (Prise 4 - 4 juin 1925)

Henry Bishop (1786-1855) **
Home, Sweet Home (3 juin 1925)

Carrie Jacobs-Bond (1862-1946) **
A Perfect Day

Paul Dupont **
La Rosita (4 juin 1925)

Ethelbert Nevin (1862-1901) **
The Rosary (5 juin 1925)

Vincenzo Di Chiara (1860-1937) **
La Spagnola (5 juin 1925)

Rhea Silberta (1900-1959) **
Beloved (5 juin 1925)

Rosa Ponselle (1897-1981), soprano
* Avec Frances Lapitino, harpe
** Orchestre, direction Josef Pasternack

osa Ponselle est la plus grande d’entre nous toutes affirmait Callas qui n’était d’ailleurs pas la seule à déclarer sa flamme à la célèbre cantatrice américaine qui fit ses débuts au Metropolitan de New York en 1918 à l’âge de 21 ans, débutante absolue (après une simple audition) aux côtés de rien moins que Caruso. Ce fut le triomphe immédiat et sans équivoque ; en l’espace de quelques années, elle avait acquis à son répertoire tous les grands rôles et paru avec les plus grands solistes de son temps. En 1924, elle eut même le privilège de rencontrer Puccini et de lui chanter « Vissi d’arte ».
    Une voix réellement exceptionnelle à la fois de puissance et de tendresse, pleine, parfaitement égale d’un bout à l’autre du registre vocal, des pianissimos à vous couper le souffle et des fortissimos extraordinaires, rien ne lui manquait. Hélas, il ne nous reste maintenant que les enregistrements, alors que ses contemporains témoignaient qu’il y avait un gouffre entre la réalité et le disque.
    Le présent CD reprend une poignée de chansons napolitaines, quelques airs de Ponchielli et de Meyerbeer, puis des mélodies du répertoire « familial » typique du vaudeville américain : Home, Sweet Home, My Old Kentucky Home et d’autres, qu’elle chante sans la moindre exagération pleurnicharde.
 

Votre compte