• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8660305
  • André-Ernest-Modeste Grétry

    André-Ernest-Modeste Grétry : Le Magnifique (Intégrale)

4 étoiles Classica

En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8660305 0730099030571 - 1 CD 80:00 - DDD - Enregistré du 6 au 8 février 2011 au Dekelboum Hall, Clarice Smith Performing Arts Cente, Université de Maryland - Notes en angalis
En vente sur ce site depuis le 6 novembre 2012
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813)

Le Magnifique, opéra comique en trois actes (1773)
Livret de Jean-Michel Sedaine
Première représentation le 4 mars 1773 à la Comédie Italienne de Paris

Premier enregistrement discographique

Emiliano Gonzalez Toro, ténor (Octave, Le Magnifique)
Elizabeth Calleo, soprano (Clémentine, fille de Horace)
Marguerite Krull, soprano (Alix, sa gouvernante)
Jeffrey Thompson, ténor (Aldobrandin, professeur de Clémentine)
Karim Sulayman, ténor (Fabio, domestique d'Aldobrandin)
Douglas Williams, baryton-basse (Laurence, époux d'Alix)
Randall Scarlata, baryton (Horace, un Florentin)
Opera Lafayette Orchestra
Direction Ryan Brown

epuis les années 1775, personne n’avait plus donné Le Magnifique de Grétry ; il faut que ce soit une compagnie d’opéra baroque basée à Washington qui vienne rendre à la France l’un des fleurons de son répertoire classique ! La partition, d’une grande finesse, se situe dans les parages de Gluck et du dernier Rameau, une belle réussite.

    Pour mémoire, le livret (inspiré d'une fable de La Fontaine) raconte qu’à Florence, la jeune Clémentine est courtisée par le pompeux Aldobrandin, son tuteur depuis que le père de la jeune fille a été vendu en esclavage, ainsi que par Le Magnifique, un grand dignitaire de la ville spécialisé dans le rachat d’esclaves – mais le Magnifique, trop timide, ne sait pas déclarer sa flamme à Clémentine, tandis que le gros balourd Aldobrandin ne se gène pas auprès de sa pupille de seize ans, le gros cochon.

    Le Magnifique réussit à décrocher un rendez-vous avec la belle mais le perfide Aldobrandin (à qui il a prêté un cheval de 2000 ducats pour l’envoyer faire un tour) a ordonné à la jeune fille de rester muette : elle ne peut donc déclarer sa propre flamme qu’en laissant choir une rose, pof. Dans l’acte final, le père revient de captivité, accompagné de son fidèle serviteur, mari de la confidente de Clémentine. On apprend alors, oh abomination, que c’est l’affreux Aldobrandin et son propre laquais qui ont tout manigancé et vendu le père en esclavage afin de faire main basse sur la fille. Les deux méchants sont envoyés paître, tandis que Clémentine et le Magnifique convolent en justes noces.

    Oui, le livret peut être considéré comme banal, mais pas plus que bien des niaiseries de l’époque, et la musique extraordinaire, expressive et débordante d'idées vaut vraiment la chandelle ! Ouvrage chanté en français.

 

Votre compte