• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8660241
  • Samuel Arnold

    Polly (Intégrale)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8660241 0730099024174 - 1 CD 78:37 - DDD - Enregistré du 14 au 16 juillet 2008 en l'église Sainte Anne à Toronto - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 29 avril 2010
Date parution numérique : 6 avril 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Samuel Arnold (1740-1802)

Polly, opéra en trois actes (1777)
Musique composée et arrangée par Samuel Arnold d'après l'opéra-ballade Polly de Johann Christoph
Pepusch (1667-1732)
Livret de John Gay (1685-1732)
Révisé par George Colman, The Elder (1732-1794)
Édité par Robert Hoskins
Première représentation le 19 juin 1777 au Haymarket Little Theatre de Londres

Laura Albino, soprano (Polly)
Eve Rachel McLeod, soprano (Mrs. Ducat)
Gillian Grossman, soprano (Damaris)
Marion Newman, mezzo-soprano (Jenny Diver)
Loralie Kirkpatrick, mezzo-soprano (Trapes)
Bud Roach, ténor (Cawwawkee)
Lawrence J. Wiliford, ténor (Culverin)
Andrew Mahon, baryton (Vanderbluff)
Matthew Grosfeld, basse (Morano)
Jason Nedecky, baryton (Ducat)
Aradia Ensemble
Direction Kevin Mallon

près le triomphe en 1728 de L’Opéra de quat’sous de John Gay et Christopher Pepusch, les deux compères s’attelèrent l’année suivante à pondre un sequel (comme quoi le cinéma n’a rien inventé !) : Polly, où la ravissante Polly Peachum suit son Macky-le-surineur de mari en déportation aux Caraïbes. Macky, toujours criminel dans l’âme, se fait pirate et s’enfuit, tandis que Polly déguisée en homme part à sa recherche, avec tous les quiproquos que l’on peut imaginer. Macky finit par être tué, et Polly part au bas du beau prince caraïbe Cawwawkee. Hélas, en 1729 l’ouvrage fut interdit, et quand bien même le texte circula parmi le public – avec sa critique acerbe des politiciens de l’époque –, ce n’est qu’en 1777 qu’il fut enfin donné en spectacle. A cette occasion, la musique de Pepusch fut totalement remaniée et mise au goût du jour par Samuel Arnold, qui coupa, rajouta, réorchestra, bref, la musique de Pepusch ne sert plus que comme base d’un opéra tout neuf de Arnold.

    Parmi les grands ajouts, on découvrira de nombreuses chansons écossaises – que l’on retrouve quelques trente ans plus tard dans les arrangements de Haydn ! –, dont les accents n’évoquent certes guère les Caraïbes, mais à cette époque, le public recherchait surtout des thèmes connus. A ce titre, Arnold surfe allègrement sur la vague populaire en donnant aux auditeurs ce qu’ils veulent entendre ; toutes proportions gardées, c’est là la « variété » ou la comédie musicale de la fin du XVIIIe siècle, mais la comparaison s’arrête là, car on ne compare pas les épouvantables flasqueries vulgaires de la variété ou des exécrables musicals états-uniens de nos époques, avec cette musique savamment écrite, intelligente jusqu’au bout des doigts, futée, roublarde même, véritable œuvre d’art de la comédie musicale vieille de deux siècles.

 

Votre compte