• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572832
  • Peter Philips (1560/61–1628)

    Cantiones Sacrae Quinis et Octonibus Vocibus

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572832 0747313283279 - 1 CD 65:08 - DDD - Enregistré du 28 au 30 août 2000 à Tisbury, Wiltshire (Royaume-Uni) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 8 décembre 2011
Date parution numérique : 6 décembre 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Peter Philips (1560/61–1628)

Cantiones Sacrae Quinis et Octonibus Vocibus (Anvers, 1612 et 1613)
Christus resurgens
Disciplinam et sapientiam
Loquebantur variis linguis
Ne reminiscaris, Domine
Gabriel Angelus apparuit
Viæ Sion lugent
Ave Jesu Christe
Pater noster
Beata Agnes
Elegerunt Apostoli
Media vita
Ave Regina caelorum
Ave gratia plena
Ecce vicit Leo
Ne timeas, Maria
Gaude Maria virgo
Virgo prudentissima
Cum jucunditate
Salve Regina
Eia ergo

The Sarum Consort
Direction Andrew Mackay


eter Philips fut le plus fameux compositeur anglais de son époque après Byrd, son aîné d'une génération. Le Sarum Consort présente chez Naxos les Cantiones Sacrae à Cinq et Huit Voix, avec un soin tout particulier accordé aux textures et aux émotions véhiculées par ces partitions à l'architecture puissante et aux riches couleurs.
 

Si Peter Philips est bel et bien né anglais, et qu’il vécut jusqu’à la vingtaine en Angleterre, il passa le plus clair de sa vie à Anvers et Bruxelles, ayant fui le climat anglais – moins pour son humidité que pour sa politique férocement anti-catholique, et Philips était catholique et entendait le rester. Après quelques années d’apprentissage en Italie, il se fixa dans la sphère flamande où il connut gloire et reconnaissance, au titre d’organiste, professeur et compositeur. Il nous a légué des dizaines d’œuvres chorales sacrées et profanes, de la musique pour clavier et des pièces pour divers instruments, que l’on commence à peine à redécouvrir, car Philips s’est longtemps trouvé dans l’ombre des contemporains Anglais restés en Angleterre, Byrd, Gibbons et Tallis en tête – dont la renommée s’est perpétuée au niveau national dès leur disparition.

    Ayant vécu en Italie puis en Flandres, il est normal que Philips se trouve aux confluents de plusieurs influences stylistiques, qu’il a magistralement su intégrer à son langage : le flamboyant italien, le contrepoint d’Europe du Nord, et la richesse chatoyante à l’anglaise. Les présents motets datent des années 1612/13, dédiées à la Vierge Marie « pour la confirmation et l’amplification de la foi catholique romaine, et l’extirpation des hérétiques ». Tout un programme que l’auditeur n’est pas forcé de suivre : la musique, de toute beauté, ne semble rien vouloir ni confirmer, ni amplifier, ni extirper. Elle exprime joie, recueillement, tendresse et douceur.

Votre compte