• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572753
  • Franco Alfano (1875-1954)

    Sonate pour violon - Quintette avec piano

4 étoiles Classica
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572753 0747313275373 - 1 CD 66:16 - DDD - Enregistré les 22 et 23 février 2011 à Lawrenceville, New Jersey - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 18 août 2011
Date parution numérique : 2 août 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Franco Alfano (1875-1954)

Sonate pour violon & piano en ré majeur (1923)
Premier enregistrement de la version originale de 1923

Quintette avec piano en la bémol majeur * (1945)
Premier enregistrement

Nenia et Scherzino pour violon & piano (arr. Enrico Pierangeli / 1936)
Premier enregistrement

Elmira Darvarova & * Mary Ann Mumm, violons
Scott Dunn, piano
Craig Mumm, alto
Samuel Magill, violoncelle

e jour où le nom de Franco Alfano ne sera plus obstinément relié à celui de Turandot – il accepta l’écrasante responsabilité de « terminer » l’opéra de Puccini à partir d’esquisses indéchiffrables, avec plus ou moins de bonheur –, peut-être commencera-t-on à se pencher sur son propre œuvre, d’autant que de son vivant, sa musique connut un succès parfois éclatant. On pense naturellement à son opéra Résurrection d’après Tolstoï, ardemment défendu par Mary Garden puis Magda Olivero ainsi que par Tullio Serafin ; c’est oublier onze autres opéras, des œuvres symphoniques et de ballet, ainsi qu’une production non-négligeable de musique de chambre, un genre dans lequel les compositeurs italiens de l’époque vériste n’ont pas généralement brillé. Voici donc sa superbe Sonate pour violon et piano de 1924, fusion entre l’harmonie debussyste et la mélodie foisonnante de l’opéra italien, ainsi que son étonnant Quintette avec piano de 1945. Alfano semble n’avoir pas suivi les virages imposés par le modernisme de l’Entre-deux-guerres, préférant poursuivre la voie d’une musique postimpressionniste, résolument tonale et mélodique, avec quelques discrètes allusions même au jazz de son époque.

    Notez que la Sonate, dans sa version originale de 1923, ainsi que le Quintette, sont ici présentés en première discographique mondiale. L’heure d’Alfano en tant que compositeur à part entière a-t-elle enfin frappé ? Souhaitons-lui.

 

Votre compte