• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572689
  • Domenico Cimarosa

    Sonates pour clavier (Volume 2)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572689 0747313268979 - 1 CD 76:44 - DDD - Enregistré les 15 et 16 novembre 2009 au Wyastone Concert Hall, Monmouth (Royaume-Uni) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 8 décembre 2011
Date parution numérique : 1 mars 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Domenico Cimarosa (1749-1801)

Sonates pour piano
Ut majeur, R 19
Sol majeur, R 20
Ut majeur, R 21
La majeur, R 22
Si bémol majeur, R 23
Ré majeur, R 24
Ut mineur, R 25
Si bémol majeur, R 26
Ré mineur, R 27
Ré majeur, R 28
Si bémol majeur, R 29
Ut majeur, R 30
Sol majeur, R 31
Fa majeur, R 32
Ut majeur, R 33
Si bémol majeur, R 34
La majeur, R 35

Victor Sangiorgio, piano

es sonates de Domenico Cimarosa ont probablement été composées au début de la carrière du compositeur, pour être jouées dans les salons de l'époque. Le pianiste italien installé à Londres Victor Sangiorgio fait entendre dans ce second volume son jeu limpide et perlé qui sied idéalement à ce répertoire.
 

Alors que l’œuvre de Cimarosa compositeur d’opéras est largement connu et documenté, ses sonates pour piano restent du domaine de la rareté. Rareté, voire doute, car l’on n’a jamais retrouvé l’ombre d’un autographe, et ces pièces ne nous sont parvenues que sous forme de copie (d’époque) portant l’attribution à Cimarosa. Cela dit, aucun autre compositeur ne semble venir réclamer la paternité – ou plutôt, aucun musicologue n’a jamais trouvé d’alternative – alors, au bénéfice du toute, ces miniatures sont du Cimarosa, jusqu’à nouvel ordre. L’examen des sources permet également d’affirmer sans trop se tromper qu’elles ont été conçues pour le forte-piano plutôt que pour le clavecin : indications dynamiques, écriture tout à fait pianistique de la main gauche. Il semblerait que leur date de conception tourne autour de 1780 à 1800.

    Ensuite, l’auditeur peut tout simplement se laisser entraîner par le charme phénoménal de ces petites perles, d’une durée allant de 50 secondes à trois minutes, indiscutablement italiennes dans leur conception mélodique et harmonique, parfois très virtuoses, parfois d’une profonde mélancolie pastorale : ce sont de véritables chefs-d’œuvre de concision, dignes pendants de Scarlatti, sans naturellement l’apport ibérique. Cimarosa reste avant tout un compositeur napolitain.

Votre compte