• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572628
  • Mario Pilati - Achille Longo

    Quintettes avec piano

5 de Diapason
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572628 0747313262878 - 1 CD 56:30 - DDD - Enregistré du 9 au 14 septembre 2009 à Phonotype Record s.r.l. / Megaride Blu, Naples - Notes en anglais et italien
En vente sur ce site depuis le 10 novembre 2011
Date parution numérique : 1 novembre 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Mario Pilati (1903-1938)
Quintette avec piano en ré majeur (1927-28) **

Achille Longo (1900-1954)
Quintette avec piano (1934) *

Premier enregistrement discographique

* Aldo Ciccolini, piano
Circolo Artistico Ensemble

(** Dario Candela, piano - Giuseppe Carotenuto & Nicola Marino, violons - Giusppe Navelli, alto - Manuela Albano, violoncelle)

e pauvre Mario Pilati a souffert deux morts : la première, à l’âge de 35 ans en 1938, et la seconde infligée par les nouvelles tournures de la musique avant-gardiste après la Seconde guerre mondiale. Sa musique, puissamment moderne en son temps, trouva certes bien des défenseurs, à commencer par Cilea, Casella, Respighi, Toscanini ou Sabata. Selon toute logique, il aurait dû poursuivre son chemin aux côtés de ses propres contemporains, tels que Petrassi, Dallapiccola, Scelsi ou Rota, mais sa musique est restée dans le giron néo-classique, post-impressionniste et moderniste de son temps… quel dommage ! Cela dit, il convient maintenant d’écouter sa musique non pas selon des critères historiques, mais selon sa propre valeur, qui est immense. Aldo Ciccolini et le Circolo Artistico confèrent toutes ses lettres de noblesse à Pilati avec ce Quintette avec piano de 1927, superbe de violence, de puissance, d’intensité et d’âpre lyrisme.

    Presque de la même époque, le Quintette d’Achille Longo (1934) emprunte plus aisément au jazz de son temps, ainsi qu’à l’idiome à la française de Ravel mais aussi la rigueur d’un Hindemith. Décidément, la musique « pure » italienne recèle encore bien des trésors cachés. Pour la petite histoire, Ciccolini considère Longo comme son père spirituel : c’est le compositeur qui recommanda le tout jeune pianiste à Cilea afin qu’il lui permette d’entrer dans la classe de composition au Conservatoire de Naples… à l’âge de neuf ans.

 

Votre compte