• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572479
  • Toshio Hosokawa

    Musique pour flûte

En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572479 0747313247974 - 1 CD 57:23 - DDD - Enregistré en novembre et décembre 2008 à Reykjavík en Islande - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 16 décembre 2010
Date parution numérique : 7 décembre 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Toshio Hosokawa (né en 1955)
Vertical Song I (1995)
Sen I (1986)
Lied (2007) *
Fragmente II (1989) *
Voyage V (2001) *

Traditionnel
Kuroda-bushi (arrangement pour flûte alto Toshio Hosokawa / 2004)

Kolbeinn Bjarnason, flûte & flûte alto
* Membres du Caput Ensemble, direction Snorri Sigfus Birgisson

e compositeur japonais Toshio Hosokawa (= belle rivière), né en 1955, s’est installé à Berlin où, sans doute, sa musique avant-gardiste a plus de chances de trouver un écho et un public régulier qu’au Japon. Cela dit, l’avant-garde de Hosokawa appartient presque à « l’ancienne » avant-garde, celle des années 1970, même si les présentes pièces s’échelonnent de 1984 à 2007.

    Hosokawa explique que ces pièces pour flûte peuvent s’apparenter à des traits de pinceau esquissant les calligraphies japonaises, de courts traits tantôt appuyés, tantôt transparents, à partir desquels il échoit à l’auditeur – ou au lecteur – de comprendre la part de l’ombre et de la lumière, et surtout la part de ce qui n’est pas réellement prononcé, seulement évoqué ou esquissé. On notera en passant que Lied ou Voyage V, les œuvres les plus récentes, renouent presque avec un certain sentiment de la tradition à la Messiaen alors que Sen, l’œuvre la plus ancienne, déborde encore des modernismes de l’Après-guerre. Etonnant retour en arrière ou, plutôt, étonnante évolution de ce qu’il est convenu d’appeler « moderne », après les évidents excès d’iconoclasme dont la grande majorité des compositeurs d’aujourd’hui se sont détournés. Hosokawa est de ceux-là, et ses œuvres de la dernière décennie sont d’une véritable grande beauté.

 

Votre compte