• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572460
  • Karol Mikuli - Thomas Dyke Ackland Tellefsen - Carl Filtsch

    Œuvres pour violon & piano d'élèves de Chopin

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572460 0747313246076 - 1 CD 65:22 - DDD - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 14 avril 2011
Date parution numérique : 1 août 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

Karol Mikuli (1819-1897)
Grand Duo en la majeur, op. 26

Thomas Dyke Ackland Tellefsen (1823-1874)
Sonate pour violon & piano n° 1 en sol majeur, op. 19
Sonate pour violon & piano n° 2 en mi mineur, op. 37

Carl Filtsch (1830-1845)
Allegretto con variazioni

Voytek Proniewicz, violon
Alexander Jakobidze-Gitman, piano


ue l’on ne s’y trompe pas : les trois principales œuvres de ces « élèves de Chopin » ont été écrites bien après la mort du maître, entre 1855 et 1867. Ce n’est donc plus à proprement parler l’influence directe de Chopin qu’il faut y attendre, mais plutôt une teinte chopinienne d’œuvres bien plus tardives. De plus, ces élèves prenaient auprès de Chopin des cours de piano et non point de composition. L’un des plus célèbres, le Polonais Mikuli, appartenait au cercle des fidèles élèves puis des amis de Chopin, dont il assura souvent la relecture des manuscrits avant envoi aux éditeurs. Son Grand duo pour violon et piano, qu’il aurait été mieux inspiré d’appeler du nom de Sonate (le terme « Grand duo » fait un peu salon), est un assez étonnant monument d’inspiration, autant pianistique que violonistique, dans la lignée d’œuvres équivalentes de Beethoven.

    Tellefsen, Norvégien, reprit après la mort de Chopin plusieurs élèves de son maître vénéré ; il sut se faire un nom comme soliste international, même si la concurrence était rude avec des Liszt ou des Thalberg sur les rangs. Ses deux Sonates comportent d’assez nombreux éléments qui ont dû sembler fort exotiques aux Parisiens de l’époque pour qui la Norvège appartenait à une autre planète.

    Enfin, le pauvre Karl Filtsch : élève « préféré » de Chopin qui, pourtant, ne prenait habituellement pas les trop jeunes disciples – Filtsch avait onze ans quand le maestro le prit sous son aile –, il récolta dès treize ans les plus hauts honneurs, de la même manière que Liszt en son temps. Ce dernier l’appelait d’ailleurs « Très cher magicien » et déclara que quand ce petit commencerait à faire le tour de l’Europe, il  Liszt – n’aurait plus qu’à fermer boutique. Hélas… Filtsch mourut avant sa quinzième année ; peut-être le monde avait-il perdu là l’un des grands génies du XIXe siècle. On découvrira son très original Allegretto con variazioni.

 

Votre compte