• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572459
  • Franz Schubert

    Sonates pour piano - Wanderer Fantaisie

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572459 0747313245970 - 1 CD 62:15 - DDD - Enregistré les 24 et 25 octobre 2009 au Wyastone Concert Hall, Monmouth (Royaume-Uni) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 12 mai 2011
Date parution numérique : 3 mai 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Franz Schubert (1797–1828)

Sonates pour piano
N° 4 en la mineur, D 537
N° 13 en la majeur, D 664

Fantaisie en ut majeur, D 760 "Wanderer Fantasie"

Eldar Nebolsin, piano

elon le magazine American Record Guide, le pianiste ouzbek Eldar Nebolsin (* 1974) pourrait bien être le Richter de sa génération. C’est que, justement, Nebolsin a remporté en 2005 le Premier Prix du tout premier Concours international Richter (sous l’étiquette « Russe »…), ainsi que le Prix pour le concerto classique avec orchestre. Cela dit, sa carrière avait déjà débuté en 1992 après qu’il eut triomphé au concours de Santander. Son enregistrement des Préludes de Rachmaninov lui avait valu les bravos de la critique internationale. Que demander de plus ?

    Voici donc ce petit bijou de pianiste dans un répertoire autrement moins « glamour » que Rachmaninov, où il se montre autrement plus à découvert : Schubert, avec ses sonates n° 1 de 1817 et n° 13 de 1819 (ne cherchez aucune logique dans la numérotation, qui n’est qu’une affaire d’éditeur de l’époque), des œuvres de la première maturité, encore empreintes d’un esprit assez léger, dans lequel les intenses drames des années plus tardives n’ont pas encore trop fait leur incursion. Enfin, la monumentale Wanderer Fantasie, contemporaine de l’Inachevée, dans une vision symphoniste, ample et contrastée, la marque de fabrique de l’école russe dont Nebolsin est l’évident héritier.

 

Votre compte