• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 2 CD Classique - 857243031
  • Robert Schumann

    Scènes du Faust de Goethe

Choc de Classica 5 de Diapason
En magasins : 14,68 
En direct ici : 10,39 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 857243031 0747313243075 - 2 CD 73:06 - 43:36 - DDD - Enregistré du 21 au 28 avril 2009 à la Salle Philharmonique de concert de Varsovie
En vente sur ce site depuis le 24 février 2011
Date parution numérique : 1 février 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Robert Schumann (1810-1856)

Scènes du Faust de Goethe, WoO 3

Iwona Hossa, soprano (Sorge, Engel, Magna Peccatrix)
Christiane Libor, soprano (Gretchen, Una Poenitentium, Not)
Anna Lubanska, alto (Mulier Samaritana, Mangel)
Ewa Marciniec, alto (Marthe, Maria Aegyptiaca, Schuld, Mater Gloriosa)
Daniel Kirch, ténor (Ariel, Pater Ecstaticus)
Jaakko Kortekangas, baryton (Faust, Doctor Marianus, Pater Seraphicus)
Andrew Gangestad, basse (Mephistopheles, Böser Geist, Pater Profundus)
Chœur de garçons de Varsovie
Chœur & Orchestre Philharmonique de Varsovie
Direction Antoni Wit

n n’entend pratiquement jamais les Scènes de Faust de Schumann ; le Méphisto seul sait pourquoi. S’il est vrai que le sujet reste écrasé par l’ouvrage de Goethe, quelques musiciens s’y sont quand même risqués : Berlioz avec sa superbe Damnation (pas vraiment un opéra) et Gounod avec son Faust (sans doute très réussi au titre de grand opéra, mais très sulpicien dans le traitement des personnages et très réducteur dans les situations). Il est vrai que le Schumann, du haut de ses deux heures de durée pour un ouvrage a priori non-scénique, peut effrayer le public habituel des concerts. Et pourtant, c’est sans doute là son opus magnum orchestral, un extraordinaire chef-d’œuvre d’écriture pour le chœur, les voix et l’orchestre (si, si ! Schumann que l’on taxe si souvent d’incurie orchestrale se montre ici grand maître des coloris), et un sens de l’équilibre dramatique parfaitement abouti.

    C’est ici la version complète, avec ses trois parties : la première traite de la liaison entre Faust et Marguerite (l’unique sujet qu’a emprunté Gounod), la seconde mène jusqu’à la mort du docteur Faust, et la troisième le jette dans les profondeurs de la Grèce antique, à la cour de l’empereur – bref, le « Second Faust » de Goethe, publié après la mort de l’écrivain, et dont Schumann s’est saisi à peine dix ans plus tard. C’était donc un ouvrage de littérature contemporaine, voire avant-gardiste, qu’il mit là en musique entre 1844 et 1853. A redécouvrir sans faute.

 

Votre compte