• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572402
  • Alexandre Tansman

    Concerto pour clarinette - Concertino

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572402 0747313240272 - 1 CD 62:19 - DDD - Enregistré en juin et août 2009 à Katowice en Pologne - Notes en français et anglais
En vente sur ce site depuis le 14 avril 2011
Date parution numérique : 5 avril 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Alexandre Tansman (1897-1986)

Concerto pour clarinette & orchestre (1957) *
Concertino pour hautbois, clarinette & cordes (1952) *
6 Mouvements pour cordes (1962/63)
I. Introduzione & Allegro giocoso - II. Dirge - III. Perpetuum mobile - IV. Intermezzo - V. Scherzino - VI. Fugue

* Premier enregistrement

Jean-Marc Fessard, clarinette
Laurent Decker, hautbois
Silesian Chamber Orchestra
Direction Miroslaw Jacek Blaszczyk

elon toute évidence, le temps de Tansman est enfin venu. Après des décennies d’ostracisme – un tel musicien ne pouvait naturellement pas trouver grâce aux yeux de la dictature avant-gardiste à l’aube des années 50, et la sincérité du compositeur ne lui aurait jamais permis de hurler avec les loups – il refait enfin surface avec ses œuvres transparentes, riches mais jamais envahissantes, que l’on dit légères alors qu’elles n’appartiennent en rien, mais alors vraiment en rien, au répertoire dit « musique légère ».

    Les trois pièces que l’on nous propose ici datent de 1952 à 62, une période sombre pour le malheureux compositeur qui venait de perdre son épouse, et dont l’immense renommée pendant l’Entre-deux-guerres (où on le considérait alors comme l’un des plus hardis et aventureux de sa génération !) se réduisait comme neige au soleil. On comprendra donc que leur teneur n’est pas nécessairement des plus « légères »… de quoi les rendre encore pus inclassables. Mais ce sont de bien belles choses.

    Cocorico, les deux solistes – Jean-Marc Fessard à la clarinette, Laurent Decker au hautbois – appartiennent à la nouvelle génération de solistes français.

 

Votre compte