• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572385
  • Claude Debussy

    Œuvres de jeunesse pour piano à 4 mains

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572385 0747313238576 - 1 CD 74:48 - DDD - Enregistré du 9 au 11 septembre 2009 à Zurich en Suisse - Notes en français et anglais
En vente sur ce site depuis le 14 avril 2011
Date parution numérique : 1 juin 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Claude Debussy (1862–1918)

Printemps (suite)
Divertissement
Intermezzo
Symphonie en si mineur
Le triomphe de Bacchus (suite / extraits)
I. Divertissement - II. Andante - IV. Extrait 1 : Marche et Bacchanale - Extrait 2 : Maestoso - Allegro con fuoco
Ouverture Diane
L’enfant prodique (Scène lyrique / extraits)
Prélude - Cortège et Airs de danse

Adrienne Soos & Ivo Haag, piano à quatre mains

e CD rassemble des œuvres écrites entre 1880 – Debussy avait alors 18 ans – et 1887, le véritable premier tournant de son langage qui, avec Printemps, allait devenir ce qu’il est convenu d’appeler « impressionniste » ; c’est d’ailleurs pour cette pièce que l’on utilisa pour la première fois cette appellation. Quel chemin parcouru depuis la Symphonie en si mineur, encore toute empreinte de romantisme parisien ! Le compositeur ne l’orchestra jamais, d’ailleurs, considérant sans doute – à juste titre – que l’ouvrage n’en valait pas le travail. Par contre, l’Ouverture Diane de 1881, le Divertissement et surtout L’Enfant prodigue de 1884 annoncent déjà du Debussy nouveau.

    Les versions pour piano à quatre mains sont de la plume du compositeur lui-même ; soit qu’il ait réalisé les réductions, soit qu’à l’origine certains ouvrages n’ont jamais dépassé le stade du « particell », la partition sur quatre portées qui précède généralement le travail d’orchestration, et qui s’adapte parfaitement à l’exécution à quatre mains. De plus, Debussy étant fin pianiste, il a su inventer une écriture à la fois idiomatique et personnelle, dont il fera pleinement usage dans ses grands ouvrages pour piano des années ultérieures.

 

Votre compte