• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572376
  • Bela Bartok

    Musique pour piano (Volume 6)


En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572376 0747313237678 - 1 CD 66:52 - DDD - Enregistré en août 2008 Phoenix Hall de Diósd en Hongrie - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 18 août 2011
Date parution numérique : 2 août 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Béla Bartok (1881-1945)

4 Pièces pour piano, BB 27 (1903)
N° 1. Étude pour la main gauche - Fantaisie n° 1 - Fantaisie n° 2 - Scherzo
Marche funèbre de Kossuth (1903/05)
Petits morceaux, BB 38 (1905)
2 Élégies pour piano, op. 8b BB 49 (1909)
Les Débutants au piano, BB 66 (1913)

Jenő Jandó, piano

ifficile de reconnaître Bartók dans les Quatre pièces pour piano de 1903 ; Liszt, oui, Dohnányi, oui, mais selon toute évidence le jeune compositeur, s’il dispose déjà de toute la technique d’écriture pianistique, n’a pas encore développé son style personnel si reconnaissable. Mais il s’agit quand même du tout dernier Liszt que reprend ici Bartók, celui des Nuages gris, des œuvres d’avant-garde atonales et impressionnistes, teintées de curieux accents harmoniques d’Europe centrale qui n’ont pourtant rien encore de folklorique.

    Disons que ce CD permet de découvrir le laboratoire de genèse du vrai Bartók, mais il convient de singulariser les Deux élégies de 1908, de la même époque que Le Château de Barbe-Bleue, des pièces sombres et tragiques, déjà bartókiennes dans le cadre de la première grande maturité. Le pianiste Jenö Jando, indiscutable maître de la musique hongroise en général et de Bartók en particulier, sait parfaitement restituer l’esprit magyar de cette musique, y compris dans les aimables Première année de piano, une vingtaine de petites pièces pour pianistes en herbe, dans le goût des premiers morceaux du Mikrokosmos.

 

Votre compte