• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572366
  • Emile Sauret (1852–1920)

    Musique pour violon et piano

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572366 0747313236671 - 1 CD 67:30 - DDD - Enregistré les 1 et 2 juin 2009 au Studio Glenn Gould de la Canadian Broadcasting Corporation à Toronto - Notes en français et anglais
En vente sur ce site depuis le 14 juillet 2011
Date parution numérique : 5 juillet 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Emile Sauret (1852–1920)

Scènes villageoises, op. 50
I. Le matin - II. Pastorale - III. Vieille chanson - IV. Danse
Souvenir de Los Angeles, op. 11
Souvenirs d’Orient, op. 63
I. Souvenir de Constantinople - II. Danse - III. Ronde - IV. La Revue - V. Gondoliera - VI. A Péra
Farfalla, op. 40 n° 3
Scherzo fantastique, op. 9

Michi Wiancko, violon
Dina Vainshtein, piano

i vous ne connaiss(i)ez pas Emile Sauret, vous serez pardonné : son nom a quelque peu disparu de l’affiche depuis sa mort en 1920. Et pourtant, de son vivant, il fut une véritable star internationale du violon, considéré comme le seul véritable héritier de Paganini. Sa carrière le mena à travers toute l’Europe, la Russie et l’Amérique du Nord, tandis qu’il occupa tour à tour des postes de professeur à Londres, Berlin, Chicago ou Stockholm – à une époque où les voyages transatlantiques se faisaient encore à la vapeur. Tous ces voyages lui laissèrent manifestement moult souvenirs, des souvenirs transcrits musicalement, parmi lesquels Souvenir de Los Angeles et Souvenirs d’Orient ici présentés. On est en droit de se demander quel était le niveau de connaissances géographiques de Sauret, qui place les gondoliers dans l’Orient. Bien qu’il réserve généralement la virtuosité au seul violon, Sauret n’hésite pas à charger parfois la barque pour le pianiste accompagnateur, comme dans le Scherzo fantastique. Mais dans l’ensemble, ce sont là de phénoménales pièces virtuoses de salon à l’adresse des violonistes diaboliques de veine souvent assez schumanienne.

    Au violon pour l’enregistrement, la diabolique Californienne Michi Wianko, déjà habituée de Carnegie Hall ou de concertos avec les philharmoniques de New York et de Los Angeles, ainsi que de partenariats avec Emmanuel Ax ou Yo Yo Ma. Une violoniste à suivre.

 

Votre compte