• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572347
  • Charles Tournemire

    Sagesse - Poème - Dialogue sacré - 3 Lieder

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572347 0747313234776 - 1 CD 71:24 - DDD - Enregistré les 4 et 5 août 2009 au Dulwich College à Londres - Notes en français et anglais
En vente sur ce site depuis le 16 décembre 2010
Date parution numérique : 1 décembre 2009
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Charles Tournemire (1870–1939)

Sagesse, op. 34
Poème, op. 32 *
N° 1. Larmes - N° 2. Réveil - N° 3. Le Repos en Egypte
Triptyque, op. 39 *
N° 1. Soir païen - N° 2. Améthyste - N° 3. Soir sur la Plaine
3 Lieder, op. 46 *
N° 1. Silence - N° 2. Il pleut des pétales de fleurs - N° 3. Poème inachevé
Solitude *
Le désir qui palpite...*
Dialogue sacré, op. 50 *-**

* Premier enregistrement

Michael Bundy, baryton
** Claire Seaton, soprano
Helen Crayford, piano

entons un parallèle hardi : Tournemire serait-il le Scriabine français ? On retrouve chez l’un et l’autre ce mysticisme effréné (d’orientation catholique chez l’un, théosophique chez l’autre), cette étrangeté harmonique, cette recherche de l’atmosphère, qui les rend si inclassables. Hélas pour Tournemire, la postérité le classa trop parmi les grands organistes de son temps, improvisateur diabolique, génial architecte de la musique pour orgue, en oubliant totalement son immense œuvre qui comprend également huit symphonies, des « légendes musicales » assimilables à des opéras sacrés, de la musique de chambre, et des mélodies. Notez que bon nombre d’œuvres classées sous un seul numéro d’opus peuvent comporter des heures de musique, tel que L’orgue mystique avec ses quelque 250 pièces.

    Les mélodies ici présentées datent des années 1900-1920 : des œuvres de la maturité donc. Le baryton Michael Bundy commence par la très ample Sagesse sur un texte de Verlaine, un œuvre d’une vingtaine de minutes ; ce n’est en aucun cas un cycle, même si l’ouvrage est divisé en plusieurs parties, mais ce sont des parties imbriquées les unes dans les autres selon une construction organique et cyclique. On découvrira également le merveilleux Dialogue sacré, l’ultime œuvre vocale de Tournemire pour baryton et soprano, qui dégage un extravagant parfum à la fois oriental et mystique. Oui, pourquoi pas voir en lui le Scriabine français…

 

Votre compte