• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572333
  • Salvatore Di Vittorio (né en 1967)

    Symphonies n°1 & n°2


En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572333 0747313233373 - 1 CD 56:52 - DDD - Enregistré en février et mai 2010 à New York - Notes en anglais et italien
En vente sur ce site depuis le 14 juillet 2011
Date parution numérique : 5 juillet 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Salvatore di Vittorio (né en 1967)

Overtura Respighiana * (2008)
Symphonie n° 2 "Lost Innocence" (2000)
Ave Maria pour chœur féminin(1998)
Symphonie n° 1 "Isolation" (1999)
Sonate n° 1 pour clarinette * (1998)

* Premier enregistrement

Benjamin Baron, clarinette
The Respighi Choir
Orchestre de chambre de New York "Ottorino Respighi"
Direction Salvatore Di Vittorio

n vertu du principe selon lequel on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, le chef d’orchestre Salvatore di Vittorio (* 1967) dirige ici les œuvres de Salvatore di Vittorio (* 1967) et signe même le livret d’accompagnement ! Cela dit, l’influence musicale qu’annonce et assume Vittorio, c’est Respighi et les compositeurs italiens de cette génération, avec nombre de modernismes furtifs alternant avec quelques accents résolument néo-romantiques, d’autres véristes – voire même cinématographiques. L’auditeur se fera donc sa propre religion sur cette musique inclassable, dont le style semble osciller constamment d’un langage à un autre, sans se préoccuper des qu’en-dira-t-on ni des censeurs avant-gardistes.

    L’œuvre la plus intéressante est sans doute l’Overtura Respighiana, un hommage à Respighi dont on percevra bon nombre de passages, certes remodelés et transformés, et même entrelacés de crescendos à la Rossini et de fanfares Pin-de-Romesques. L’ouvrage a été créé en 2010, voilà donc de la musique contemporaine totalement hors du temps ; rendons justice à notre époque qui permet enfin que l’on puisse écrire la musique que l’on a envie d’écrire, sans craindre les foudres d’une dictature autoproclamée du tout-sériel.

 

Votre compte