• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572332
  • Ottorino Respighi

    Concerto pour violon

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572332 0747313233274 - 1 CD 77:32 - DDD - Enregistré en février et mai 2010 à New York - Notes en anglais et italien
En vente sur ce site depuis le 16 juin 2011
Date parution numérique : 7 juin 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Ottorino Respighi (1879-1936)

Aria pour cordes, P 32 (transcr. Di Vittorio) *
Concerto pour violon & orchestre en la majeur, P 49 (révisé et complété par Di Vittorio) *
Suite pour cordes, P 41 (révisée par Di Vittorio)
I. Chaconne - II. Sicileienne - III. Gigue - IV. Sarabande - V. Burlesque - VI. Rigaudon
Rossiniana, suite pour orchestre d'après G. Rossini, P 148
I. Capri e Taormina - II. Lamento - III. Intermezzo - IV. Tarentelle

* Premier enregistrement

Laura Marzadori, violon
New York Chamber Orchestra "Ottorino Respighi"
Direction Salvatore Di Vittorio

oin de sa géniale trilogie romaine (Pins de Rome, Fontaines de Rome et Fêtes romaines) pour grand orchestre, Respighi a aussi souvent écrit pour petit ensemble ou orchestre de cordes, dans des textures d’une intense limpidité et d’une couleur constamment réinventée. Ainsi dans la Suite Rossiniana, Respighi reprend les pièces pour piano de Rossini, les orchestre avec légèreté mais il n’hésite pas à modifier certaines tournures thématiques ou à rajouter des contrepoints purement personnels ; le résultat est une musique inclassable, ni à l’ancienne ni moderniste, certainement pas néobaroque à la Stravinski… un genre à part. La somptueuse Suite pour cordes de 1902 préfigure très clairement les Airs et danses antiques plus tardifs, dans un ton évoquant encore, par moments la Suite Holberg de Grieg.

    A ne pas surtout pas manquer, le trop rare Concerto pour violon de 1902, dont Respighi n’a entièrement achevé que les deux premiers mouvements, le troisième étant resté sous forme de partition pour violon et piano. Toujours dans un style néo-ancien, typique de sa génération de musiciens italiens désireux de s’arracher des griffes du belcanto, avec une recherche de coloris orchestraux étonnants, l’œuvre mériterait de figurer au répertoire de tout violoniste en quête de sensations nouvelles. Le troisième mouvement a été orchestré par le chef de cet enregistrement, Salvatore di Vittorio. Première discographique mondiale pour ce Concerto !

 

Votre compte