• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572326
  • Muzio Clementi

    Gradus ad Parnassum, op.44 (Volume 2)


En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572326 0747313232673 - 1 CD
En vente sur ce site depuis le 18 août 2011
Date parution numérique : 2 août 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Muzio Clementi (1752-1832)

Gradus ad Parnassum, op. 44
Exercices n° 25 à n° 41

Alessandro Marangoni, piano

ersonne n’ira vous prétendre que le Gradus ad Parnassum de Clementi est LE chef-d’œuvre scandaleusement négligé du XIXe siècle ; écrite en 1826, cette série d’exercices pâlit bien naturellement devant les révolutionnaires Etudes de Chopin publiées… quatre petites années plus tard seulement ! Des années-lumière séparent les deux personnages : dans ces conditions, considérez surtout le Gradus comme la somme de la connaissance pianistique jusque là acquise, y compris à travers Beethoven, tandis que Chopin ouvre une voie radicalement nouvelle, impensable, inimaginable sauf à un immense génie.

    Mais dans cette somme systématiquement accumulée et cataloguée par Clementi, on découvre absolument tout ce qui savait alors se faire au piano en termes techniques, et l’on peut gager qu’un Chopin ou même un Liszt auront volontiers pris appui sur ce travail pour accomplir le leur. Plusieurs perles émaillent ce recueil à découvrir l’esprit ouvert, voire amusé même devant tant d’obstination à ne laisser aucun recoin inexploré !
 

Votre compte