• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572312
  • Ludvig Irgens-Jensen (1894-1969)

    Symphonie en ré mineur

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572312 0747313231270 - 1 CD 66:47 - DDD - Enregistré les 22 et 23 mai 2009 à Poole (Royaume-Uni) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 15 septembre 2011
Date parution numérique : 6 septembre 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Ludvig Irgens-Jensen (1894-1969)

Symhonie en ré mineur (version originale / 1942) *
Air (1959) *
Passacaille (1928)

* Premier enregistrement discographique

Orchestre Symphonique de Bournemouth
Direction Bjarte Engeset

a musique norvégienne ne s’est certes pas figé dans le temps à la mort de Grieg voici plus d’un siècle, et si sa personnalité fait figure de grand précurseur, il n’en faudrait pas oublier pour autant ses successeurs. Parmi les plus célèbres, surtout en Norvège (il faut bien déplorer cette limitation géographique de tant de compositeurs nordiques), découvrez Ludvig Irgens-Jensen ; plusieurs de ses premières grandes œuvres furent accueillies en triomphe à travers le monde, et des personnalités tels que Toscanini et Stravinski furent tout à fait admiratives de sa Passacaille de 1928. On la joua au Philharmonique de Berlin, à New York, à San Francisco, Chicago, Philadelphie… Il serait donc temps de permettre au public français de l’ajouter à son répertoire.

    La Symphonie en mineur, de 1942, ne fut créée qu’à la fin de la guerre, en 1945, après la libération de la Norvège. Voilà un ouvrage sombre, qui pourrait bien trahir l’influence de l’esprit du temps, même si toutes les symphonies lugubres n’ont pas été écrites pendant des guerres… Notez qu’en 1952, Irgens-Jensen supprima le troisième et dernier mouvement ; on en ignore la raison précise, mais quoi qu’il en soit, le présent enregistrement reprend bien les matériaux originaux, les trois mouvements, bref, la symphonie telle qu’elle fut conçue à l’origine.

    Il est à remarquer que Irgens-Jensen n’emprunta pas vraiment au fonds folklorique nordique, préférant développer une musique plus proche, par exemple, des symphonistes anglais de son temps : Vaughan-Williams, Walton, Elgar, surtout dans leur langage d’inspiration modale.

 

Votre compte