• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572270
  • Georges Bizet

    Clovis et Clotilde - Te Deum

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572270 0747313227075 - 1 CD 52:38 - DDD - Enregistré du 6 au 9 juillet 2009 à l'Auditorium du Nouveau Siècle de Lille - Notes en français et anglais
En vente sur ce site depuis le 25 novembre 2010
Date parution numérique : 2 novembre 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Georges Bizet (1838–1875)

Clovis et Clotilde, cantate à trois voix
Te Deum

Katarina Jovanovic, soprano
Philippe Do, ténor
Mark Schnaible, basse
Chœur Régional Nord – Pas-de-Calais
Orchestre National de Lille
Direction Jean-Claude Casadesus

lovis et Clotilde de Bizet ? Mais oui, mesdames et messieurs : c’est même avec cet ouvrage que le jeune Bizet, dix-neuf ans, remporta le Prix de Rome. Malgré un livret passablement convenu, voire crétin, le musicien s’en tire avec une bonne dose de génie juvénile. Si l’on n’y reconnaît pas encore toujours son extraordinaire sens du développement mélodique, les tournures harmoniques, la hardiesse des enchaînements, et surtout le sens de la continuité dramatique, cette œuvre est déjà du vrai Bizet. A chaque instant, on se dit « tiens, ça, il le reprendra dans Carmen, dans L’Arlésienne, dans la Symphonie… ». Le duo entre Rémy et Clotilde ainsi la Prière de Clotilde, en particulier, resserviront partiellement dans Les Pêcheurs de perles.

    Arrivé à Rome, Bizet se met à l’œuvre ; le Te Deum de 1858 sera son premier envoi. Ici encore, le théâtre règne en maître. Et ici encore, Bizet réutilisera plusieurs passages dans Les Pêcheurs – preuve qu’il avait pleinement confiance dans sa musique, preuve aussi qu’il ne disposa que de quelques semaines pour écrire un opéra complet et, que dans ces conditions, on n’a d’autre choix que de recycler quelques morceaux anciens !

    L’aspect le plus remarquable reste sans doute l’imagination orchestrale déjà foisonnante du jeune musicien, et sa capacité à trouver des thèmes mémorables.

 

Votre compte