• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572194
  • Florent Schmitt

    Musique pour piano

Choc de Classica Pianiste Maestro 5 de Diapason
En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572194 0747313219476 - 1 CD 76:56 - DDD - Enregistré du 8 au 10 juillet 2009 au Potton Hall, Westleton, Suffolk (Royaume-Uni) - Notes en français et anglais
En vente sur ce site depuis le 24 février 2011
Date parution numérique : 1 février 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Florent Schmitt (1870–1958)

Ombres, op. 64
I. J’entends dans le lointain - II. Mauresque - III. Cette ombre, mon image

Mirages, op. 70
I. Et Pan, au fond des blés lunaires, s’accouda - II. La Tragique Chevauchée

La Tragédie de Salomé, op. 50bis (version pour piano du compositeur)
Premier enregistrement

Vincent Larderet, piano

outes ces œuvres pour piano de Florent Schmitt datent des années 1910 à 1920 ; si une audition superficielle témoigne de l’évidente proximité de Debussy et Ravel, Schmitt y fait souvent preuve d’un modernisme sauvage qui trahirait plutôt l’influence de Stravinski ; parfois, son humour grinçant le rapprocherait de Satie. Ajoutez à cela un esprit frondeur et résolument indépendant, un refus de suivre toute école ou toute mouvance… de là à ce qu’il se trouve musicalement apatride, inclassable : c’est en effet le sort que lui a réservé la postérité.

    Le triptyque Ombres a souvent été mis en parallèle avec Gaspard de la nuit de Ravel, ce qui est bien dommage, car chacune de ces œuvres vit sa propre vie, musicale et littéraire, quand bien même leurs techniques pianistiques restent assez équivalentes. Parallèle encore entre La Tragédie de Salomé et Daphnis et Chloé, en particulier la danse finale empruntant le même rythme de 5/4, mais… mais… mais… Daphnis date de 1909, La Tragédie de 1907 ! Schmitt précurseur de Ravel plutôt que suiveur ? Sans doute, mais on n’en parle pas vraiment. Notez que la présente version pour piano solo est de la plume de Schmitt lui-même, pianiste de très grand talent.

    C’est sous les doigts français de Vincent Larderet, « révélation classique » de l’ADAMI en 2003, que l’auditeur pourra découvrir ces œuvres ridiculement négligées du grand répertoire français de la première moitié du XXe siècle.

 

Votre compte