• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572136
  • Carlo Gesualdo

    Madrigaux (Livre III)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572136 0747313213672 - 1 CD 68:37 - DDD - Enregistré du 27 juillet au 1 août 2008 à Vérone en Italie - Notes en anglais et italien avec les textes chantés en italien et traduction anglaise
En vente sur ce site depuis le 14 juillet 2011
Date parution numérique : 5 juillet 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Carlo Gesualdo (1566-1613)

Il Terzo Libro de' Madrigali (1595)
Voi volete ch’io mora (partie 1)
Moro o non moro (partie 2)
Ahi, disperata vita
Languisco e moro
Del bel de’ bei vostri occhi
Ahi, dispietata e cruda
Dolce spirto d’amore
Sospirava il mio core
(partie 1)
O mal nati messaggi (partie 2)
Veggio, sì, dal mio sole
Non t’amo, o voce ingrata
Meraviglia d’amore
(partie 1)
Ed ardo e vivo (partie 2)
Crudelissima doglia
Se piange, ohimè, la donna del mio core
Ancidetemi pur, grievi martiri
Se vi miro pietosa
Deh, se già fu crudele
Dolcissimo sospiro
Donna se m’ancidete


Bonus
Come vivi cor mio (canzonette)
All’ombra degli allori (canzonette)

Delitiae Musicae
Direction Marco Longhini


out a été dit sur Carlo Gesualdo, prince-compositeur-luthiste-meurtrier, surtout d’ailleurs au sujet de l’état de meurtrier dont poètes et musiciens ont chanté les abominations, du Tasse jusqu’à Schnittke. Cela dit, la majeure partie de sa musique reste l’objet de stupéfaction pour sa bizarrerie formelle, ses dissonances sauvages, ses enchaînements à la limite du chantable, ses chromatismes exacerbés ; les madrigaux aux textes les plus torturés sont musicalement les plus torturés aussi, mais Gesualdo s’adressait peut-être moins à d’hypothétiques auditeurs contemporains qu’à sa propre conscience torturée de remords, dans le secret de la dépression, de la solitude et de la mortification. Car pour ses contemporains, de tels accords ne pouvaient que faire l’effet d’un arrachage de dent sans anesthésie. De nos jours encore, cette bizarrerie fait les délices des mélomanes, même si elle n’a plus rien de choquant – mais elle n’en reste pas moins invraisemblable.

    Le Troisième livre des madrigaux, 1596, est ancré à la fois dans la tradition madrigalesque monteverdienne et dans l’avant-garde décrite ci-dessus ; la « peinture » des mots se fait déjà très âpre, mais on n’est pas encore dans le délire des derniers livres. Le tout est merveilleusement chanté par l’ensemble Delitiæ Musicæ, qui a mené de sérieuses recherches afin de restituer cette musique telle qu’elle a été conçue, donc avec toutes ses particularités vocales si extravagantes.

 

Votre compte