• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572040
  • Franz Joseph Haydn

    Trios avec piano (Volume 1)


En magasins : 8,24 
En direct ici : 5,83 

SOLDES : -30%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572040 0747313204076 - 1 CD 52:35 - DDD - Enregistré du 6 au 8 avril 2008 au Potton Hall, Westleton, Suffolk (Royaume-Uni) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 18 août 2011
Date parution numérique : 2 août 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Joseph Haydn (1732-1809)

Trios pour piano, violon & violoncelle
N° 26 en fa dièse mineur, Hob.XV:26
N° 24 en ré majeur, Hob.XV:24
N° 25 en sol majeur, Hob.XV:25
N° 31 en mi bémol mineur, Hob.XV:31

Kungsbacka Piano Trio
(Malin Broman, violon - Jesper Svedberg, violoncelle - Simon Crawford Phillips, piano)

i Haydn, dans sa trentaine de trios pour piano, violon et violoncelle (trois d’entre eux remplacent le violon par la flûte), n’a pas encore révolutionné le genre comme le fera Beethoven, en libérant totalement les trois instruments les uns des autres, il nous livre là un répertoire de la plus haute importance formelle. Car en effet, le piano tient le haut du pavé tandis que le violon « monnaye » les thèmes et les agrémente légèrement sans vraiment se détacher en soliste, tandis que le violoncelle se borne généralement à doubler la partie de basse du piano : ce sont donc quasiment des sonates pour piano avec parties de violon et violoncelle de coloration… quasiment, mais pas vraiment, car Haydn joue largement sur les effets de contraste et de masse, de sorte que les deux cordes restent indispensables. Disons qu’il a conçu les parties respectives en fonction de l’habileté « standard » de l’amateur de l’époque : excellent pianiste, violoniste correct, violoncelliste couci-couça ! Business is business.

    Il n’en reste pas moins qu’en termes de composition, d’architecture, d’harmonie et de liberté, ce sont là des œuvres avant-gardistes : Haydn bouscule toutes les traditions, toutes les habitudes, réserve mille surprises, s’égare dans des modulations féroces, des ruptures de discours effrénées, le tout dans une originalité folle. Les Trios ici présentés datent des années 1794 et 95, l’ultime maturité du grand compositeur, ce qui en explique la totale liberté de discours et la maîtrise formelle.

 

Votre compte